Aller au contenu principal

Prairies et parcours en France des richesses à redécouvrir en chiffres

L’Institut de l’élevage a édité un livret récapitulatif des atouts et caractéristiques des prairies et parcours en France, résumés en chiffres et en infographies.

31 % des surfaces émergées du globe sont couvertes par des prairies et des landes arbustives. Ils Forment ainsi Le type d’habitat Le plus répandu sur terre (Fao 2014).
© Idele

Pour mettre en lumière les prairies et parcours, l’Institut de l’élevage, le RMT Avenirs Prairies, Cap Protéines et l’UMT Pasto ont réalisé un recueil de chiffres clés.

« Les surfaces en herbe et les parcours présentent de nombreux atouts : entretien de nos paysages, préservation de la biodiversité, stockage du carbone, lutte contre le réchauffement climatique, valorisation de nos terroirs et, bien entendu, alimentation durable de nos herbivores et production de lait et de viande à la fois sains et répondant aux attentes citoyennes. »

 

Lire aussi : Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?

 

11,5 millions d’hectares de prairies

Présente au cœur des systèmes d'élevage de ruminants, les prairies représentent, en France, 11,5 millions d’hectares, les parcours environ 2,2 millions d’hectares et nourrissent 27 millions de ruminants. Ces surfaces herbagères produisent 55 millions de tonnes de matière sèche d’herbe qui sont pâturées à 58 % et fauchées à 42 % pour être conservées sous forme de foin, d’ensilage ou d’enrubannage. En plus d’être la principale source de nourriture des ruminants de France, ces prairies et parcours ont de multiples atouts verts qui sont détaillés dans ce livret pour en savoir plus sur les prairies et les parcours.

 

Lire aussi : " Objectiver l’impact environnemental des exploitations bovins viande"

Lire aussi : « L’herbe est pâturée le plus longtemps possible »

Les plus lus

Frédéric Busarello, éleveur de limousines et de comtoises situé à Ceyrat dans le Puy-de-Dôme
Astuce d'éleveur : des piquets fixés par du sable dans des manchons de PVC

Situé en zone pavillonnaire, Frédéric Busarello, éleveur de limousines et de comtoises, a dû tenir compte des contraintes…

semis maïs
Maïs fourrage : quelles peuvent être les conséquences du retard des semis ?

Les semis de maïs sont retardés dans beaucoup de secteurs de polyculture-élevage par l'excès d'eau. A partir de fin mai début…

L’objectif du projet était de concentrer l’activité sur un seul site pour le troupeau mère. De gauche à droite, Martine et Gérard Chassang, Vincent Charbonnel, ...
Bâtiment d’élevage : « Nous avons modernisé et agrandi une ancienne stabulation pour améliorer notre confort de travail »

Le Gaec Chassang, dans le Cantal, a opté pour la modernisation et l’agrandissement d’une ancienne stabulation. Le projet…

FRED
Prairies : « Nous semons le même mélange multiespèces sur toutes les parcelles »

En Meurthe-et-Moselle, le Gaec du Cytise a arrêté son choix sur un unique mélange de cinq espèces pour ses prairies…

Gaec Picauville élevage de parthenaises dans les Deux-Sèvres
« Nous cherchons à exprimer le plein potentiel de nos parthenaises »

Dans les Deux-Sèvres, Charlotte et Mathieu Picauville mènent d’une main de maître leur troupeau de 200 mères parthenaises…

Taureaux à la station nationale d'évaluation raciale OS Aubrac à St Chély d'Aubrac dans l'Aveyron
En race aubrac, l’aptitude des taureaux à valoriser des fourrages grossiers passée au crible

À la station d’évaluation de la Borie en Aveyron, la capacité des jeunes taureaux aubracs à valoriser les fourrages…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande