Aller au contenu principal
Font Size

Mélange avoine + pois ensilé et pâturé

Au Gaec des Gimeys, le mélange avoine + pois semé derrière céréales assure une partie des stocks et est régulièrement pâturé par les brebis ; plus occasionnellement par les bovins.

La petite route qui mène au hameau de Gimeys longe cet automne une vaste parcelle de 23 hectares d’un seul tenant couverte d’une belle association avoine et pois. « Sur l’exploitation mon père a commencé à utiliser les dérobées en 1976 », précise Fabien Bidon, doyen des associés du Gaec. « On a un fort chargement. Il nous faut produire beaucoup de fourrages à l’unité de surface. Chez nous, les dérobées c’est impératif. Elles occupent des surfaces plus ou moins importantes selon ce qui a été récolté au printemps. » Tout ce qui n’est pas enrubanné ou ensilé est de toute façon utilisé pour prolonger la saison de pâturage. "On faisait à une époque des navets pâturés par les seules brebis. On est ensuite passé à une association avoine + pois + vesce et on se cantonne désormais à de l’avoine + pois compte tenu du coût de la semence de vesce. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
« Les vaches boivent beaucoup plus naturellement dans les bacs collectifs de la nouvelle stabulation », observe l’éleveur. © R. Corneloup
Rémy Corneloup : "des abreuvoirs collectifs et un compteur d'eau"
Rémy Corneloup, éleveur à Curbigny en Saône-et-Loire, a opté pour un système d’abreuvement collectif, afin d’offrir une eau en…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande