Aller au contenu principal

Maladies respiratoires, changer certaines pratiques non durables

La prévention des bronchopneumonies infectieuses enzootiques doit passer par la vaccination et la gestion des facteurs de risques. L’antibioprévention doit être abandonnée.

Les bronchopneumonies infectieuses enzootiques (BPIE) sont des pathologies respiratoires très fréquentes en élevages dont l’impact technico-économique est important. Les infections respiratoires sont dues à différents agents infectieux, virus ou bactéries, certains plus pathogènes que d’autres (virus respiratoire syncytial, pasteurelles dont Mannheimia haemolytica). « Chaque année, on en découvre de nouveaux. L’action des pathogènes est séquentielle dans le temps, souvent les virus interviennent et font le lit des bactéries qui viennent compliquer l’infection virale. Le plus souvent, la présence de ces agents infectieux ne suffit pas à créer la maladie. Les BPIE ont en effet des origines multifactorielles. Autrement dit, il faut des circonstances favorisantes en lien avec l’animal et les conditions d’élevages », a rappelé Sébastien Assié, vétérinaire-enseignant à Nantes-Oniris, lors d’une conférence organisée au Space par le Laboratoire Ceva.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

A Lanaud, un taureau limousin adjugé à 17 200 euros
Les premières ventes aux enchères de la campagne 2022-2023 de la race limousine se sont déroulés les 16 et 17 novembre, dans le…
Les chiffres des premiers croisés Limousine x Angus de la ferme expérimentale de Thorigné
À la ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou, une expérimentation de longue durée analyse l’intérêt du croisement Angus sur des…
Jean-Pierre Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
Jean-Paul Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
La loi Egalim 2 et l’obligation de contractualisation ont pris du retard. Négociant dans l’Aveyron, Jean-Paul Boyer n’a jamais…
Quatre nouveaux taureaux limousins « qualités maternelles » chez Créalim
Pour cette campagne, Créalim entre au catalogue quatre taureaux labellisés « qualités maternelles » aux profils relativement…
Flavien Fayolle mesure 1,75 mètre et malgré un été caniculaire très déficitaire en eau son switchgrass en seconde année de végétation a réalisé une belle croissance.
Deux hectares de panic érigé pour réduire les achats de paille de litière
Pour remédier en partie à leur déficit en paille, les associés du Gaec Fayolle en Corrèze ont semé l’an dernier quatre parcelles…
Les derniers chiffres de la décapitalisation en élevage bovin

Entre décembre 2016 et décembre 2021, le troupeau allaitant français a perdu 330 000…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande