Aller au contenu principal

Maîtriser le parasitisme des troupeaux bovins tout en respectant l’environnement

Plusieurs structures animatrices de sites Natura 2000 auvergnats se sont regroupées autour de la problématique des traitements antiparasitaires des troupeaux pour trouver des solutions adaptées, en réduisant l’impact sur l’environnement.

Les préconisations médicamenteuses et agronomiques ont été adaptées à chaque exploitation afin d’administrer des traitements ciblés.
Les préconisations médicamenteuses et agronomiques ont été adaptées à chaque exploitation afin d’administrer des traitements ciblés.
© F. d'Alteroche

De nombreuses études scientifiques démontrent que l’utilisation d’antiparasitaires peut avoir de multiples impacts négatifs sur les écosystèmes aquatiques ou terrestres. Certaines molécules de ces traitements ne sont pas entièrement transformées par le métabolisme de l’animal et se retrouvent alors dans les déjections. Or, bon nombre d’insectes trouvent le gîte et le couvert sur les bouses et sont susceptibles de s’intoxiquer (coléoptères, certaines espèces de papillons, abeilles…). De manière indirecte, la réduction des populations d’insectes coprophages et d’invertébrés aquatiques amoindrit les ressources alimentaires de certaines espèces menacées (chauves-souris, pies grièches…) pour lesquelles l’Auvergne a un rôle de préservation important à jouer. De plus, une utilisation non raisonnée des médicaments antiparasitaires est susceptible de favoriser l’apparition de parasites résistants aux traitements et, à assez court terme, de conduire à leur inefficacité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« J’ai envoyé mes propositions de contrats à mes négociants. Et vous ? »
David Moisan, éleveur de charolaises et président de la section viande bovine de la FNSEA de Loire-Atlantique a interpellé les…
« Nous ne voulons plus travailler à perte »
La contractualisation est « le » sujet du moment pour la production de viande bovine. Il cristallise bien des discussions sur le…
Que nous réserve "l'année viande bovine" 2022 ?

2021 a été une année « bovine » contrastée. Après un début de printemps sec et frisquet, la météo s’…

Patrick Veysset
« Les charges de mécanisation par hectare augmentent avec la taille des exploitations bovins viande »
Patrick Veysset est économiste au centre Inrae de Theix dans l’unité mixte de recherche sur les herbivores. Il constate au fil…
L’engraissement des vaches repose sur un équilibre à trouver entre l’animal, les ressources disponibles et le marché visé, à réfléchir à l’échelle du système.
Des recommandations pour la finition des vaches de réforme du troupeau allaitant
La vente de vaches finies représente une part importante du produit viande. À la lumière de plusieurs essais conduits sur les…
Top 5 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en races allaitantes

L’Institut de l’Elevage a analysé les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande