Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les podiums du Space en Charolaise, Limousine, Blonde, Parthenaise et Rouge de Prés

Charolaise : Laforêt et Lascar sur la plus haute marche du podium

Pascal Langevin a récompensé des animaux juste en état - sans excès - avec de la finesse d’os. Laforêt est une très belle Charolaise de cinq ans, merveilleusement bien suitée de Petrus né en mars. Elle est très longue, avec un bassin extraordinaire. Elle appartient à Alain Pete (Vendée). Lascar est un magnifique taureau sans défaut, né chez son propriétaire Olivier Vergnault (Deux-Sèvres). Il a un globe vraiment remarquable et se distingue par sa grande finesse. Il marche bien et présente aussi de jolies qualités de race.

 

Extrait du palmarès :

Champion mâle et meilleur animal du concours : Lascar, Olivier Vergnault (Deux-Sèvres)

Championne femelle : Laforêt, Alain Pete (Vendée)

1er prix des génisses : Neige, EARL de la Ville Neuve (Côtes d’Armor)

1er prix des mâles de trente mois : Newyork, EARL de la Ville Neuve (Côtes d’Armor)

1er prix des mâles d’automne : Orsay, Jérome Cohin (Sarthe)

 

 

Rouge des Prés : Maestro et Jovial remportent le concours

Emmanuel Masserot, éleveur dans la Sarthe, a salué chez les champions de belles longueurs et de belles lignes de dos. Maestro est un taureau né en 2016 qualifié reproducteur diffusion, appartenant au Gaec Jeanneteau (Maine-et-Loire). Jovial, de l'EARL ANthony Gervais (Maine-et-Loire) est une fille de Forban suitée ici de Pépite par Italien.

Extrait du palmarès :

Prix de championnat mâle : Maestro, Gaec Jeanneteau (Maine-et-Loire)

Prix de championnat femelle : Jovial, EARL Anthony Gervais(Maine-et-Loire)
1er prix jeunes mâles : Nelfort, EARL du Ronceray (Sarthe)
1er prix jeunes femelles : Obaine, EARL Anthony Gervais(Maine-et-Loire)
1er prix génisses : Norvège, David Cadet (Mayenne)
 

Une belle présentation de la race Parthenaise 

Avec 48000 naissances par an, la race Parthenaise affiche son dynamisme. Cette présentation a été l’occasion de mettre en avant notamment Milou, un taureau issu de la station d’évaluation raciale et appartenant au Gaec David Leteil (Orne) qui ne présente pas un très grand volume, mais possède un développement musculaire exceptionnel tout en gardant de la finesse, et qui se déplace très bien. Chez les femelles, la présentation a insisté sur les très bonnes qualités maternelles des représentantes de la race sur le ring vert du Space.

 

Limousine : Hotesse récidive et Nectar se distingue

Le juge Frédéric Magnaval (Corrèze) a décerné le titre de meilleur animal du Space à Hotesse, qui était aussi championne en 2018. Cette fois, elle est suitée de Prune, petite génisse magnifique née en mars et déjà très développée grâce au lait de sa mère. Hotesse est très longue avec un dos très soutenu. Elle appartient à la SCEA Quenet (Ille-etVilaine).

Le champion Nectar est un taureau de deux ans qui appartient à Hubert Delaplanche (Calvados). Il s’est distingué par sa fierté, sa finesse. Il cumule toutes les qualités recherchées.

 

Extrait du palmarès :

Meilleur animal du concours, prix de championnat femelle et meilleur femelle qualifiée : Hotesse, SCEA Quenet (Ille-et-Vilaine)

Prix de championnat mâle : Nectar, Hubert Delaplanche (Calvados)

1er prix mâles adultes et meilleur mâle qualifié en station : Loyal, Gilles Fougères (Calvados)
1er prix jeunes femelles : Nageuse, Mickael Martineau (Mayenne)

 

Blonde d’Aquitaine : Mintimille remporte le concours

Jean Basta, éleveur dans les Pyrénées atlantiques, a mis en avant des animaux à la démarche légère et au dessin musculaire très prononcé, avec les qualités de bassin et de rectitude recherchées. Mintimille est un régal. Cette fille de Horfe appartient au Gaec Menet (Loire atlantique). Elle est suitée de Pintimil, un mâle de Jerico. Nevada est un taureau de 30 mois, appartenant à Gérard Bossuyt (Calvados) relativement compact, avec beaucoup de dessus, du double muscle, un bassin très ouvert des hanches aux ischions et aux trochanters.

 

Extrait du palmarès :

Meilleur animal du concours et championne : Mintimille, Gaec Menet (Loire atlantique)

Champion mâle : Nevada, Gérard Bossuyt (Calvados)

Prix de synthèse et 1er prix des vaches non suitées : Jalapa, EARL Barre (Finistère)
1er prix des mâles de plus de trois ans : Milk Shake, Gaec de Sainte Pauline (Loire atlantique)

1er prix des génisses de deux à trois ans : Nibiza, EARL de la Moulière (Morbihan)

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« Je suis un passionné », reconnaît bien volontiers Alban Grandidier. Le troupeau, certes de dimension modeste n’en est pas moins conduit aux petits oignons.  © F. d'Alteroche
« La luzerne est bénéfique pour mes Limousines et pour ma rotation »
La luzerne est devenue incontournable chez Alban Grandidier. Elle a conforté l’autonomie protéique de l’exploitation et apporté…
Les réglages de l’épandeur facilités par les applis
Machinisme
Avec la création permanente de nouvelles formulations d’engrais, le recours à une application sur smartphone permet de profiter…
logo médaille or concours général agricole
[Salon de l'agriculture 2020] Le Concours général agricole a 150 ans
Les concours de reproducteurs des races allaitantes se répartissent sur la durée du Salon de l'agriculture, du 22 février au 1er…
L’outil est disponible à l’adresse suivante : idele.fr/decibov/ © Idele
Décibov simule la faisabilité d’un projet
Ce logiciel de simulation apporte un premier niveau de réponse quant à la faisabilité d’un projet de mise en place d’un atelier…
Limousin junior a la particularité d’être la seule démarche label rouge permettant de valoriser des taurillons de race allaitante.  © F. d'Alteroche
L’objectif ambitieux de 40 % de label rouge à échéance 2023
Le plan de filière défini par Interbev dans le cadre des Égalim ambitionne de faire passer à 40 % l’offre de viande bovine…
Mathieu Fromaget. "Les Charolaises passent l’hiver au foin de prairies naturelles et une autre source de stock est recherchée pour sécuriser le système." © S. Bourgeois
« Le sorgho ne convient pas dans notre système »
Avec 30 hectares de prairies naturelles et le reste de la SAU en cultures de vente, le sorgho est semé trop tard pour réussir à l…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande