Aller au contenu principal
Font Size

Le Sommet de l'Elevage confirme à ce jour sa tenue du 7 au 9 octobre

À ce jour, le Sommet de l’Elevage confirme sa prochaine édition les 7, 8 et 9 octobre 2020 à Clermont-Ferrand. Avec au programme le concours national de la race Aubrac.

sommet de l'elevage
© S.Bourgeois-archives

"Même s’ils restent des plus vigilants, les organisateurs font le constat que ces dernières semaines, la situation sanitaire évolue très favorablement en France. Le Sommet de l’élevage n’est donc pas remis en cause et sa tenue est toujours prévue aux dates initiales » annonce un communiqué de presse du 15 juin 2020.

« Nous travaillons actuellement main dans la main avec les pouvoirs publics sur les mesures à mettre en place pour garantir la santé et la sécurité de tous nos participants » précise Fabrice Berthon, Commissaire Général du salon. « Ces conditions ne sont pas encore définitives. Nous les communiquerons dès que possible à tous nos exposants et à l’ensemble de nos visiteurs ».

Des organisateurs confiants pour une belle édition

 

Le Sommet sera l’un des rares salons professionnels agricoles à se tenir cette année en Europe. « Depuis la fin du confinement, nous enregistrons chaque jour un peu plus de demandes d’inscription de la part de nouveaux exposants ».

On s'attend d'autre part à une reprise de la circulation cet été entre pays européens, d’où proviennent en grande majorité les visiteurs internationaux du salon.

« En résumé, si toutes les conditions sont réunies, on espère pouvoir accueillir de nombreux visiteurs et exposants pour cette 29e édition qui sera, malgré tout, des plus particulières » conclut Fabrice Berthon.

 

- la race Aubrac organisera en 2020 son concours national avec 400 animaux en compétition et une vente aux enchères de reproducteurs.

- 15 races à viande bovines, dont cinq races étrangères, seront présentes dans le hall 3, en concours ou en présentation. Parmi les nouveautés à noter cette année, le retour de de la race italienne Piémontaise.

- des visites d’élevages dédiées aux visiteurs internationaux se dérouleront durant les trois jours du salon, et quatre pré-tours de visites thématiques sont organisés (filières viande, lait, ovins et race Aubrac) le mardi 6 octobre.

- de nombreuses conférences et animations professionnelles seront programmées sur les trois jours du salon.

Lire aussi : Sommet de l'Elevage « les étrangers apprécient les visites sur le terrain »

Un Aubrac homozygote sans cornes à l'IA

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Bâchage des silos : des pistes pour dégager les pneus
Machinisme
La bonne conservation du tas d’ensilage passe par la pose d’une couverture parfaitement hermétique. Si la qualité des bâches est…
L’intérêt de l’épeautre en alimentation du troupeau allaitant tient à la présence des glumes.
L'épeautre, une céréale qui n'apporte pas que de l'énergie
Par la présence des enveloppes du grain riches en cellulose, l’épeautre est utile en engraissement pour sécuriser la ration. Il…
carte Arvalis estimation date de début de récolte du maïs ensilage
Les ensilages de maïs pourraient débuter plus tôt que prévu
Arvalis a publié une carte des dates de début possible des chantiers d'ensilage de maïs. Ce sera autour du 20 août en Rhône-Alpes…
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois

Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un effectif en recul de 3…

David Durand, éleveur au GAEC des Gariottes (à gauche) et Christophe Seringe, technicien d’élevage à la SCA Le pré vert (à droite), un tandem de choc pour développer le veau rosé bio. © E. Durand
Le veau rosé bio comme alternative au broutard
Le veau rosé bio s’est développé depuis une dizaine d’années dans le Sud-Ouest. Pour le Gaec des Gariottes en Corrèze, cette…
Le marché des reproducteurs bovins allaitants à l’heure du coronavirus
Sur le marché intérieur, le commerce des bovins reproducteurs allaitants est pénalisé par la décapitalisation, la mauvaise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande