Aller au contenu principal

Le premier champion Bien naître de Moulins

La finale nationale des concours charolais s’est déroulée début décembre à Moulins, comme le veut la tradition.

Prisé des sélectionneurs, le jugement consiste à attribuer des super prix d’honneur par catégorie aux champions des différents concours organisés dans les départements où la charolaise est très présente. Quarante-sept élevages exposants issus de 18 départements ont présenté les animaux. La nouveauté de l’édition 2021 était de réserver une place pour les mâles de l’année des sections Bien naître. Une évolution destinée à accompagner la catégorie Grands raceurs correspondant aux animaux de grand format à fort développement et bonnes qualités de race correspondant au seul schéma existant jusque-là. Cette catégorie Bien naître répond aux attentes d’éleveurs à la recherche de taureaux offrant un maximum de garanties côté facilité d’élevage. Elle est ouverte à des veaux dont l’Ifnais (père + mère)/2 est supérieur ou égal à 95 et issus d’une mère dont l’ISU est supérieur ou égal à 100. Une troisième catégorie — celle des Trophées viande — a été testée cet automne avec succès sur le seul concours de Charolles. Elle correspond à des mâles de l’année très marqués dans la viande, prédisposés pour faire naître les animaux classiquement présentés dans les concours d’animaux de boucherie ou utilisés en croisement.

Généraliser ces trois catégories en 2022

« Tous les éleveurs ne se sont pas encore forcément bien approprié ces trois catégories. Ce n’est que la première année de mise en place », souligne Sébastien Cluzel, président du herd-book charolais. Tous les acheteurs potentiels ne sont pas non plus encore forcément bien au courant de cette volonté de scinder les animaux par catégories selon leurs prédispositions. La volonté est de poursuivre les efforts de vulgarisation déjà entrepris avec l’ambition de généraliser à compter de l’an prochain ces trois catégories à tous les concours incluant des sections de veaux de l’année. « Le fait d’avoir eu à Moulins dans la catégorie Bien naître, un veau champion correspondant parfaitement au type morphologique que l’on souhaite mettre en avant a été un atout pour faire passer ce message auprès de nos adhérents. Cerise sur le gâteau, ce futur taureau est porteur du gène sans cornes ! », poursuit Sébastien Cluzel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« J’ai envoyé mes propositions de contrats à mes négociants. Et vous ? »
David Moisan, éleveur de charolaises et président de la section viande bovine de la FNSEA de Loire-Atlantique a interpellé les…
Stéphanie Mocques-Goure, éleveuse. « Je cherche au maximum à ne pas avoir recours au tracteur. "
[Charges de mécanisation] « Je sors mes piquets plutôt que mon tracteur »
À Beaufort-en-Anjou, dans le Maine-et-Loire, le pâturage est un partenaire de choix pour permettre à Stéphanie Mocques-Goure de…
« Nous ne voulons plus travailler à perte »
La contractualisation est « le » sujet du moment pour la production de viande bovine. Il cristallise bien des discussions sur le…
Que nous réserve "l'année viande bovine" 2022 ?

2021 a été une année « bovine » contrastée. Après un début de printemps sec et frisquet, la météo s’…

Patrick Veysset
« Les charges de mécanisation par hectare augmentent avec la taille des exploitations bovins viande »
Patrick Veysset est économiste au centre Inrae de Theix dans l’unité mixte de recherche sur les herbivores. Il constate au fil…
L’engraissement des vaches repose sur un équilibre à trouver entre l’animal, les ressources disponibles et le marché visé, à réfléchir à l’échelle du système.
Des recommandations pour la finition des vaches de réforme du troupeau allaitant
La vente de vaches finies représente une part importante du produit viande. À la lumière de plusieurs essais conduits sur les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande