Aller au contenu principal

Le marché de Liniers va déménager

Le marché de Liniers est souvent pris comme référence pour donner les tendances du marché du bétail argentin.
© N. Ouvrard

Une page de l’histoire argentine de la viande bovine va bientôt se tourner. Le marché au bétail vivant de Liniers situé pratiquement dans le centre de Buenos Aires va bientôt être transféré sur un nouveau site, en dehors de la capitale argentine. Pas question évidemment de le supprimer purement et simplement. Un ardent défenseur de Liniers rappelle son utilité pour les éleveurs : « ce marché tire les prix vers le haut ! »

Cette délocalisation était en discussion depuis près de trente ans. La date effective du transfert sur le nouveau site n’a pas encore été précisément définie mais un nouveau terrain de 110 hectares a été acheté, à Cañuelas, à 66 km au sud-ouest de la capitale argentine. Le marché de Liniers existe depuis 1889 et occupe actuellement 34 hectares qui attisent évidemment la convoitise des investisseurs immobiliers. « Les travaux liés à la construction des nouvelles infrastructures doivent démarrer en août », indique Gervasio Saenz Valiente, un des négociants de la place. Ce déménagement est lié à d’évidentes raisons sanitaires. Sis à Buenos Aires intramuros, une mégalopole de 14 millions d’habitants, le marché de Liniers accueille encore 1,2 million de têtes par an (jadis 4 millions), soit l’équivalent de 8 % de la viande bovine consommée dans ce pays. Et ceci malgré des coûts administratifs assez élevés : 5 % hors commission.

Braver les embouteillages de Buenos Aires

Liniers est ouvert tous les mardis, mercredis et vendredis pour des lots de bovins qui ont auparavant circulé en camion sur le périphérique et bravé pour cela les embouteillages de la capitale argentine. Certains camions, qui approvisionnent Liniers proviennent de la province de Formosa, pourtant située à 1 500 km au nord de Buenos Aires ! La relocalisation du marché de Liniers à Cañuelas devrait être effective en 2020. Le marché garderait son nom actuel malgré ce déménagement car l’adage dit que « Liniers restera toujours Liniers ».

www.mercadodeliniers.com.ar
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Vignette
Photovoltaïque, une énergie simple à mettre en œuvre
Produire une énergie décarbonée tout en finançant la construction d’un bâtiment, c’est l’opportunité qu’offre le photovoltaïque…
Vignette
Voyage au centre de la bouse de vache
La bouse de vache est un écosystème fascinant. Elle intéresse depuis longtemps les entomologistes, scientifiques spécialisés dans…
Claude Piet (à droite) et Mickaël Lelaure de Terrena. « Le changement le plus net est que les jeunes bovins sont plus calmes et passent plus de temps couchés. » © S. Bourgeois
Une alimentation compacte pour éviter tout tri de la ration
Au Gaec des Puits dans le Maine-et-Loire, de l’eau est ajoutée dans la ration complète des jeunes bovins, depuis deux ans. Ce…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
Le bâtiment de la Sepab permet de faire le tampon entre l’arrivée des animaux et leur chargement sur le bateau dans des conditions confortables. A Tarragone (Espagne), principal concurrent de Sète, ils attendent dans les camions ! © Sepab
Sète, le seul port européen certifié bien-être animal
À Sète, les animaux sont choyés dans un bâtiment flambant neuf. L’acheminement et le séjour au port sont certifiés bien-être…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande