Aller au contenu principal

KBS Genetic change de propriétaire

Cette entreprise est spécialisée dans le commerce d’animaux reproducteurs en tablant d’abord sur le haut de gamme.

Sylvain Soulabail et Giuseppe Pantaleoni. Le nouveau dirigeant sera secondé par Mickael Claval sur la partie commerciale.
Sylvain Soulabail et Giuseppe Pantaleoni. Le nouveau dirigeant sera secondé par Mickael Claval sur la partie commerciale.
© F. d'Alteroche

Créée en 1999, la société KBS Genetic avait été rachetée en 2013 par Giuseppe Pantaleoni. Une partie des animaux sont vendus à l’occasion de ventes aux enchères, lesquelles ont été réalisées à distance par le biais d’internet depuis l’arrivée du Covid. La race limousine assure l’essentiel des volumes. Charolaise et aubrac font le complément en travaillant pour ces dernières avec respectivement la société Simon Genetic et la Sarl Nolorgues. Quelque 2 200 animaux ont été commercialisés en 2020 dont 65 % à l’export. Cette activité est complétée par la vente de semences et d’embryons commercialisés là aussi en France comme à l’exportation.

Retour aux sources

Le 1er octobre dernier, Guiseppe Pantaleoni a vendu la totalité des parts de cette entreprise à Sylvain Soulabail. Le nouveau dirigeant de KBS Genetic demeure pour autant propriétaire et gérant de l’entreprise Avry lecorvaisier, une entreprise de maçonnerie totalisant 45 salariés, spécialisée dans les bâtiments d’élevage et en particulier les stabulations sur caillebotis, les unités de méthanisation et les silos à céréales.

Pour Sylvain Soulabail, cet investissement dans le commerce de la génétique bovine correspond d’abord à une diversification de ses activités mais c’est également en quelque sorte un retour aux sources. « J’ai toujours eu envie de revenir dans ce secteur du bovin allaitant et de la génétique dans lequel j’ai débuté mon cursus professionnel. »

Après avoir travaillé dans le commerce franco-italien de bétail maigre pour le compte d’une union de coopérative, le nouveau dirigeant et propriétaire de KBS Genetic avait été commercial export race à viande pour la société Sersia France, une entreprise qui exportait des semences bovines pour le compte de différentes unités de sélection. « J’ai toujours suivi de près l’actualité de ce secteur. » Polyglotte, fin connaisseur de l’élevage et plus largement de l’agrofourniture, Sylvain Soulabail va s’attacher à fidéliser les relations entre sa nouvelle entreprise et les sélectionneurs limousins. Giuseppe Pantaleoni l’épaulera tout au long de l’année à venir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La nette érosion en cours et probablement à venir du cheptel allaitant va mathématiquement se traduire par une réduction des disponibilité en animaux maigres laquelle commence à sérieusement préoccuper les opérateurs de l'aval, qu'ils soient français, espagnols ou italiens.
Net recul de la production de viande bovine à échéance 2030
Entamée il y a six ans, l’érosion du cheptel bovin français commence à donner des sueurs froides aux intervenants de l’aval. Et…
A Lanaud, un taureau limousin adjugé à 17 200 euros
Les premières ventes aux enchères de la campagne 2022-2023 de la race limousine se sont déroulés les 16 et 17 novembre, dans le…
Les chiffres des premiers croisés Limousine x Angus de la ferme expérimentale de Thorigné
À la ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou, une expérimentation de longue durée analyse l’intérêt du croisement Angus sur des…
Jean-Pierre Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
Jean-Paul Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
La loi Egalim 2 et l’obligation de contractualisation ont pris du retard. Négociant dans l’Aveyron, Jean-Paul Boyer n’a jamais…
Quatre nouveaux taureaux limousins « qualités maternelles » chez Créalim
Pour cette campagne, Créalim entre au catalogue quatre taureaux labellisés « qualités maternelles » aux profils relativement…
Les derniers chiffres de la décapitalisation en élevage bovin

Entre décembre 2016 et décembre 2021, le troupeau allaitant français a perdu 330 000…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande