Aller au contenu principal

"J’ai sursemé du plantain dans une prairie naturelle dégradée"

Avec la chambre d’agriculture de Moselle, Jérôme Albert, éleveur laitier en bio, a réalisé un essai de sursemis de plantain dans une prairie naturelle dégradée après plusieurs années de sécheresse. Le plantain a bien levé, mais l’éleveur a été déçu par une pousse estivale pas plus importante que celle de la prairie en place lors de la sécheresse de 2020.

Le plantain a bouché les trous et les vaches l’ont bien pâturé en première année. Mais il a disparu de la prairie en deuxième année.
Le plantain a bouché les trous et les vaches l’ont bien pâturé en première année. Mais il a disparu de la prairie en deuxième année.
© Chambre d'agriculture de la Moselle

Avec la chambre d’agriculture de Moselle, Jérôme Albert, éleveur laitier en bio, a réalisé un essai de sursemis de plantain dans une prairie naturelle dégradée après plusieurs années de sécheresse. « Cette espèce est réputée pour sa résistance à la chaleur et sa souplesse d’exploitation. Même quand l’inflorescence est sortie, celle-ci est peu développée et le plantain reste appétent pour des bovins. Sa qualité alimentaire est correcte, avec environ 14 % de MAT », explique Céline Zanetti, de la chambre d’agriculture de Moselle.

L’éleveur est intervenu début août 2019. Après un passage de herse étrille, 5 kg/ha ont été semés (dose très forte par rapport aux recommandations habituelles qui sont plutôt 2 à 3 kg/ha, ceci pour être sûr de voir comment se comporte cette espèce) avec un semoir en ligne dont les sabots étaient levés.

« Les vaches en pâturage tournant dynamique se sont chargées du rappuyage (55 vaches laitières sur 60 ares pendant une journée). Une pluie assez conséquente a suivi et cela a plutôt bien fonctionné : la levée a été satisfaisante », témoigne Jérôme Albert.

Mais la concurrence de la prairie naturelle s’est révélée un peu trop forte par la suite. L’automne a en effet été très doux et favorable à la pousse. Un passage des animaux a été effectué début novembre puis au printemps suivant, en pâturage tournant dynamique.

« Les vaches l’ont plutôt bien pâturé et le plantain a bouché les trous, observe Jérôme Albert. Mais le plantain ne donne pas beaucoup de tonnage et il n’a pas produit en période sèche en 2020. » Le plantain n’a pas mieux poussé que le reste de la prairie naturelle. Fin août, on ne le voyait plus. « Avec les pluies de septembre, il est reparti et pratiquement tous les pieds étaient bien là : il a donc bien résisté à la sécheresse. Par contre en 2021, le plantain avait complètement disparu de la prairie."

Projet Super G : des pistes pour des prairies plus durables

Le projet Super G (pour Sustainable Permanent Grassland : prairie permancente durable) est un projet européen entamé en 2018, regroupant des partenaires de 14 pays. En France, les chambres d’agricultures de deux régions sont engagées : la Normandie et le Grand Est. Ce projet permet de tester de nombreux leviers permettant d’améliorer la durabilité des prairies permanentes et de quantifier les services écosystémiques qu’elles rendent (qualité de l’eau, stockage de carbone, lutte contre l’érosion…). Au niveau technique, les thématiques des essais et les solutions testées ont été coconstruites entre les groupes d’éleveurs impliqués dans le projet et les conseillers. En Lorraine, quatre pistes de travail ont été lancées, toutes liées à l’adaptation des prairies aux sécheresses estivales : le sursemis de plantes réputées tolérantes à la chaleur (plantain), le stock d’herbe sur pied, le pâturage tournant et l’agroforesterie.

 

Pour aller plus loin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La production de veaux sous la mère n’a pas vu d’embellie sur ses cours contrairement aux autres productions d’élevage.
Le veau sous la mère subit de plein fouet la crise
Confrontée à la progression des prix du maigre et à l’érosion du nombre de producteurs, la filière veau sous la mère est inquiète…
« On voulait un système de barrière qui nous aide à canaliser des lots de bétail entre des bâtiments. Mais on voulait aussi quelque chose de mobile et facile à déplacer. » expliquent Pierre et Alexandre Coudour. Père et fils ont pour cela mis au point cette barrière de 4 mètres de long contre laquelle peut venir se rabattre deux barrières de 3 mètres soit 10 mètres une fois dépliées. Ce n’est pas pour autant un outil de contention à proprement ...
"J'ai fabriqué une barrière mobile pour canaliser les bovins"
Au Gaec des Belins à Saint-Forgeux-Lespinasse, dans la Loire, une barrière mobile dépliable facile à déplacer aide à canaliser…
La sécheresse fait craindre une décapitalisation même dans des départements du sud Massif central jusque-là épargnés par ce phénomène.
La sécheresse fait craindre une décapitalisation accrue en élevage bovins viande
En élevage bovins viande, la nécessité d’ajuster les cheptels aux stocks de fourrages risque d’aggraver la décapitalisation. Il…
[Hausse des charges] Les stratégies possibles pour un système naisseur-engraisseur
La progression du prix des bovins peine à suivre celle des intrants. Littoral normand a chiffré pour l’année en cours des…
Le Gaec Camus Père et Fils s’est illustré lors des 72 heures de la Limousine
  L’édition 2022 du concours national Limousin s’est tenue pour la première fois dans la Sarthe, dans le cadre de la Foire du…
Le marché européen du jeune bovin bien orienté
En Allemagne et en Italie, les cours des jeunes bovins ont entamé leur hausse saisonnière. Entre une offre globalement limitée et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande