Aller au contenu principal

En Allemagne, du maigre issu du troupeau laitier

© Infographie Réussir

Le cheptel laitier fournit l’essentiel de la production de viande bovine allemande. Fin 2011, il comptait quasiment 4,2 millions de vaches laitières. Les mères allaitantes n’étaient que 680 000 (- 25 000 en un an). L’engraissement concerne donc surtout les veaux laitiers. Et tout indique que cette évolution n’est pas prête de s’inverser avec la spécialisation des élevages. En Bavière, les effectifs de Simmental, moule à veaux de futurs taurillons mixtes, diminuent. Et plus d’un engraisseur a déjà cédé aux sirènes de la méthanisation ! Sous réserve d’une bonne maîtrise technique, elle garantit au maïs ensilage une meilleure rentabilité que la viande avec qui plus est des prix contractualisés sur une longue période. En cas de manque de maigre, l’importation en provenance des Pays-Bas s’est substituée aux achats historiques effectués en Pologne ou en République tchèque. Avec un taux d’auto-approvisionnement évalué à 105-107 %, l’Allemagne est un acteur à l’exportation. Le marché turc est - au moins provisoirement - oublié depuis la hausse des taxes à l’importation. Beaucoup de réformes laitières prennent le chemin de la France et du Danemark où elles sont mieux payées. L’Allemagne vend également en grande majorité des pièces désossées. Elle trouve ses plus gros marchés aux Pays-Bas (93 000 téc), en France (70 000 t) et en Italie (50 000 t).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Quand arrive l’heure du vêlage
Différents facteurs influencent la durée de gestation, mais c’est bien le veau qui déclenche lui-même le moment de la mise bas…
 © C.Delisle
Un « RIP » qui agace bien des acteurs de la ruralité
Un Référendum d’initiative partagée pour les animaux a été lancé début juillet par le journaliste Hugo Clément. Cette initiative…
Vignette
Photovoltaïque, une énergie simple à mettre en œuvre
Produire une énergie décarbonée tout en finançant la construction d’un bâtiment, c’est l’opportunité qu’offre le photovoltaïque…
Vignette
Voyage au centre de la bouse de vache
La bouse de vache est un écosystème fascinant. Elle intéresse depuis longtemps les entomologistes, scientifiques spécialisés dans…
Claude Piet (à droite) et Mickaël Lelaure de Terrena. « Le changement le plus net est que les jeunes bovins sont plus calmes et passent plus de temps couchés. » © S. Bourgeois
Une alimentation compacte pour éviter tout tri de la ration
Au Gaec des Puits dans le Maine-et-Loire, de l’eau est ajoutée dans la ration complète des jeunes bovins, depuis deux ans. Ce…
 © C. Mandin
Cédric Mandin, FNB : « il faut se focaliser sur les indicateurs de marché »
Cédric Mandin, éleveur en Vendée et secrétaire général de la Fédération nationale bovine, tire le bilan de l’action de retenue en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande