Aller au contenu principal

Du maïs épi dans les rations pour gagner du temps

Coût de mécanisation réduit pour la distribution, concentration des rations en énergie, gain de temps : l’ensilage de maïs épi revêt de nombreux atouts pour Daniel et Alexandre Comin, éleveurs dans l’Orne.

Depuis trois ans, à l’EARL de l’Orne Saosnoise, à Igé dans l’Orne, 12 hectares parmi les 60 destinés à la culture de maïs (ensilage plante entière et grain) sont réservés pour produire de l’ensilage de maïs épi. Ce nouvel aliment riche en énergie (1,05 UFV/kg de matière sèche) est venu remplacer le maïs ensilage plante entière et le maïs grain aplati dans les rations des animaux du troupeau (130 vêlages, dont 85 en Limousines et 45 en Charolaises, génisses, taurillons et broutards achetés). Sa teneur en cellulose quatre fois plus élevée que celle du maïs grain permet de sécuriser les rations. Pauvre en matière azotée totale, il nécessite l’incorporation d’un correcteur azoté.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Le cheptel allaitant poursuit son recul sur les premiers mois de 2022
Au 1er avril 2022, le cheptel de vaches allaitantes était en recul de 2.9 % par rapport à la même date en 2021.
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Contrôle par vidéo en abattoir : un bilan positif de l'expérimentation
Après deux ans d’expérimentation, les cinq abattoirs qui ont testé la vidéo dressent un bilan positif. Si sa mise en œuvre est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande