Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des porte-biberons sur rail

En Corrèze, Yves Lagorsse et sa femme Régine, producteurs de veaux de lait sous la mère, ont mis en place un système de porte-biberons sur rail. Le prototype a été testé et amélioré par un de leur fils, ingénieur en mécanique.

 
Le porte-biberon doit être légèrement incliné. « Au début, nous l’avions d’équerre et les veaux ne finissaient pas leur biberon. Il restait toujours du lait au fond », note Yves Lagorsse. La légère inclinaison a résolu le problème. Ce dernier permet de nourrir 6 à 7 veaux en même temps, soit deux fois plus qu’avant. Pour la photo 2 zoomer fort sur le porte biberon où on voit que la barre de bois est fixée sur la diagonale du rectangle métallique  © E. Durand

Le porte-biberon doit être légèrement incliné. « Au début, nous l’avions d’équerre et les veaux ne finissaient pas leur biberon. Il restait toujours du lait au fond », note Yves Lagorsse. La légère inclinaison a résolu le problème. Ce porte-biberon permet de supplémenter en lait, six à sept veaux en même temps, soit deux fois plus qu’avant.

Le biberon se retire rapidement à l’aide d’une clenche en métal. Les vaches comme les veaux ont accepté très facilement le dispositif qui coûte autour de 700 à 800€ neuf. « Nous surveillons mieux les veaux, avec moins de fatigue. C’est mieux qu’à la main ! », relève Régine. © E. Durand

Le biberon se retire rapidement à l’aide d’une clenche en métal. Les vaches, comme les veaux, ont accepté très facilement le dispositif qui coûte autour de 700 à 800 euros neuf. « Nous surveillons mieux les veaux, avec moins de fatigue. C’est mieux qu’à la main ! », relève Régine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le biberon possède un capuchon pour protéger le lait des déjections des mères, « ce qui arrive rarement en fait ! », souligne Yves Lagorsse. Le petit trou permet de laisser passer l’air lors de la succion. Il faut l’orienter vers le haut, du fait de l’inclinaison, pour protéger le lait au maximum des jets d’urine par exemple. © E. Durand

Le biberon possède un capuchon pour protéger le lait des déjections des mères, « ce qui arrive rarement en fait ! », souligne Yves Lagorsse. Le petit trou sur le capuchon permet de laisser passer l’air lors de la succion. Il faut l’orienter vers le haut, du fait de l’inclinaison, pour protéger le lait au maximum des jets d’urine par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le support est fixé sur un liteau carré de 35 cm en bois dont la longueur a été établie en fonction de la hauteur des portes de la stabulation et de la hauteur du pis des mères, soit à 70-80 cm du sol. Fixé à une charnière de porte de garage avec un boulon, il possède une roulette en plastique pour circuler dans les rails et « faire le moins de bruit possible », observe Yves Lagorsse. © E. Durand

Le support est fixé sur un liteau carré de 35 cm en bois dont la longueur a été établie en fonction de la hauteur des portes de la stabulation et de la hauteur du pis des mères, soit à 70-80 cm du sol. Fixé à une charnière de porte de garage avec un boulon, il possède une roulette en plastique pour circuler dans les rails et « faire le moins de bruit possible », observe Yves Lagorsse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rail est circulaire d’un format 35x25mm. « Au début, nous avions testé avec un vieux rail de porte de garage, mais nous ne pouvions pas faire passer les biberons d’un côté à l’autre », explique Yves Lagorsse. Une encoche (photo)  permet de faire entrer et sortir les portes-biberons dans le rail avant de libérer les mères après la tétée.  © E. Durand

Le rail est circulaire d’un format 35x25mm. « Au début, nous avions testé avec un vieux rail de porte de garage, mais nous ne pouvions pas faire passer les biberons d’un côté à l’autre », explique Yves Lagorsse. Une encoche permet de faire entrer et sortir les porte-biberons dans le rail avant de libérer les mères après la tétée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © C.Perrot - Loire atlantique ...
Les éleveurs veulent de la viande dans les cantines
Une des mesures résultant des Égalim est l’expérimentation de la mise en place d’au moins un repas végétarien par semaine en…
 © Echarm
Echarm : des seaux à lécher "control intake process"

Le procédé control intake process autorise l’ajustement du taux de mélasse selon l’objectif final de…

Le microbull a été adapté, en lien avec un constructeur, dans le but de curer plus rapidement les cases des veaux de lait. Avec 65 vêlages par an, une place limitée pour les cases dans l’étable et le poids des ans, Yves Lagorsse n’a pas hésité à investir 12 500 euros. « Le microbull n’est pas tellement plus large qu’une brouette », souligne Yves Lagorsse. Il mesure 75 cm de large pour 2 m de long. L’éleveur a demandé à installer « des ... © E. Durand
Un microbull pour curer les cases à veaux
Pour curer les cases de ses veaux de lait élevés sous la mère, Yves Lagorsse a opté pour un microbull pour lequel il a sollicité…
« Le peuplier agroforestier, techniques et coûts de production » vient de paraitre
Volailles
Le guide de la culture du peuplier en plein champ a été édité fin 2019 pour susciter le développement de sa plantation dans le…
Le film « Les vétos » raconte le beau mais difficile métier de vétérinaire de campagne
Portail réussir
« Les vétos » est sorti en salle le 1er janvier. Le film raconte le quotidien des vétérinaires en bottes dans les élevages. Comme…
[VIDEO] Kubota - Un concept tractor et un tracteur électrique en test en France en 2020
Machinisme
A l'occasion du 130ème anniversaire de la création de Kubota, le Nippon dévoile ses projets à plus ou moins long terme…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande