Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Décapitalisation en cours

Qu’il s’agisse de laitières ou d’allaitantes, le nombre de vaches actuellement détenues sur l’ensemble du territoire français est en baisse. Au premier janvier, l'effectif de vaches laitières enregistrait un recul de 0,8% comparativement à l’an passé, tout comme celui de génisses amouillantes de 18 à 24 mois (-0,6% /2017, soit -3 000 têtes).

La tendance est similaire pour le troupeau allaitant. « Après trois années de capitalisation, le cheptel allaitant français a inversé sa dynamique. Fin 2017, il retrouve son niveau de fin 2014 », explique FranceAgriMer. « La baisse du cheptel de vaches allaitantes s’accentue (-2,4 % /2017 au premier janvier 2018, soit -96 000 têtes). Cette décapitalisation engendre un surplus important de réformes sur le marché. En janvier, le nombre de vaches de type viande abattues a bondi de 12% par rapport à 2017 selon l’indicateur mensuel de Normabev. Les abattages resteront dynamiques sur les prochains mois d’autant que des files d’attente se sont constituées », ajoute l’Institut de l’élevage.

Ces évolutions se traduisent par un recul du nombre de vêlages. Il touche à des degrés divers toutes les races et la plupart des bassins de production. Il serait aggravé par un décalage des dates de mises-bas avec une détérioration des IVV dans de nombreux élevages, laquelle serait au moins pour partie consécutive à une mauvaise fertilité au moment des mises à l’herbe 2017, laquelle serait en grande partie imputable à la mauvaise qualité des fourrages récoltés en 2016. Ces évolutions pourront être confirmées quand les statistiques relatives aux vêlages du premier trimestre 2018 pourront être comptabilisées. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Les traités de libre-échange menacent la viande française
L’été 2019 restera dans les annales comme marqué par la volonté de l’Union européenne de multiplier les accords de libre-échange…
Vignette
Nutrilac : Une nouvelle galénique pour les bolus

Nutrilac dévoile une gamme de cinq bolus présentés dans un emballage inédit, avec un opercule qui préserve l’intégrité…

Vignette
Les Sommets d'Or 2019 en vidéo
Retrouvez ici en vidéo des innovations primées par les Sommets d'Or cette année.
La pesée dynamique, outil incontournable pour la précision
Machinisme
Optimisation de la charge, homogénéité d’épandage de fumure organique, voire modulation de dosage… la pesée dynamique est une…
Vignette
Roanne met à l’honneur génétique et viande Charolaise 
Lors du dernier National Charolais, 410 animaux ont mis en avant toute la diversité morphologique existant au sein de la première…
Vignette
La besnoitiose est transmise par les insectes et disséminée par le camion
Maladie transmise par les insectes mais surtout diffusée par le déplacement des bovins, la besnoitiose s’étend. En l’absence de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande