Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Décapitalisation en cours

Qu’il s’agisse de laitières ou d’allaitantes, le nombre de vaches actuellement détenues sur l’ensemble du territoire français est en baisse. Au premier janvier, l'effectif de vaches laitières enregistrait un recul de 0,8% comparativement à l’an passé, tout comme celui de génisses amouillantes de 18 à 24 mois (-0,6% /2017, soit -3 000 têtes).

La tendance est similaire pour le troupeau allaitant. « Après trois années de capitalisation, le cheptel allaitant français a inversé sa dynamique. Fin 2017, il retrouve son niveau de fin 2014 », explique FranceAgriMer. « La baisse du cheptel de vaches allaitantes s’accentue (-2,4 % /2017 au premier janvier 2018, soit -96 000 têtes). Cette décapitalisation engendre un surplus important de réformes sur le marché. En janvier, le nombre de vaches de type viande abattues a bondi de 12% par rapport à 2017 selon l’indicateur mensuel de Normabev. Les abattages resteront dynamiques sur les prochains mois d’autant que des files d’attente se sont constituées », ajoute l’Institut de l’élevage.

Ces évolutions se traduisent par un recul du nombre de vêlages. Il touche à des degrés divers toutes les races et la plupart des bassins de production. Il serait aggravé par un décalage des dates de mises-bas avec une détérioration des IVV dans de nombreux élevages, laquelle serait au moins pour partie consécutive à une mauvaise fertilité au moment des mises à l’herbe 2017, laquelle serait en grande partie imputable à la mauvaise qualité des fourrages récoltés en 2016. Ces évolutions pourront être confirmées quand les statistiques relatives aux vêlages du premier trimestre 2018 pourront être comptabilisées. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Marché très fluide pour les broutardes
En ce début de printemps, l'afflux saisonnier de petites femelles maigres est absorbé sans problème par un marché italien…
Vignette
Profondes évolutions dans les flux européens de veaux laitiers
Entre 2005 et 2017, le nombre de veaux maigres achetés et vendus entre les différents pays membres de l’Union…
Vignette
Charolais de Bourgogne trace sa route
Un an après son lancement officiel sous IGP, la filière Charolais de Bourgogne est sur la bonne lancée pour atteindre les…
Vignette
La Turquie a battu en 2018 des records d'importation de broutards
La Turquie a importé 1 210 000 broutards en 2018, soit deux fois plus qu’en 2017. La très grande majorité des animaux sont venus…
Vignette
Interbev rappelle l'objectif de 20 % de bio en restauration collective en 2022

Interbev rappelle que dans les objectifs de la Loi alimentation promulguée le 30 octobre 2018, figure…

Vignette
Trophée de l'innovation viande bio en restauration : du boeuf cuit façon Salaté

Basée à Montluçon dans l’Allier, la société Puigrenier a reçu un trophée de "l’innovation viandes bio…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande