Aller au contenu principal

[Covid 19] France Génétique Elevage met tout en œuvre pour limiter les impacts

Des mesures sont prises par FGE afin de permettre aux éleveurs de gérer au mieux leurs troupeaux et leur renouvellement, de garantir la reproduction de leurs animaux et de minimiser les impacts de la crise sanitaire actuelle pour les programmes de sélection des organismes de sélection conduits dans chaque race.

© C. Delisle

Comme tous les autres secteurs d’activité, le secteur de l’amélioration génétique des ruminants est fortement impacté par la crise du coronavirus. Le recueil des performances dans les fermes et les stations de contrôle est très fortement perturbé. Les niveaux de collecte par rapport à 2019 dès la semaine 12 (semaine du 16 au 22 mars) accusent une baisse de 30 à 70 % suivant les espèces et le type de caractère. La reproduction des animaux est elle aussi perturbée. Les répercussions à moyen terme sur les programmes de sélection peuvent être très importants

« Face à ces difficultés, France Génétique Elevage (FGE) a mis en œuvre avec l’ensemble de ses familles une cellule de crise pour limiter au maximum les conséquences du confinement, de l’arrêt de certaines activités, mais aussi anticiper et préparer la reprise de l’activité à l’issue de celui-ci. Les activités qui pouvaient être reportées l’ont été. Leur calendrier de mise en œuvre sera révisé en fonction de l’évolution des mesures de confinement. Les activités qui peuvent être poursuivies le sont en fonction des contraintes locales et dans le respect des mesures de biosécurité. Dans d’autres cas, notamment en cas de contacts entre éleveurs et techniciens, des solutions alternatives sont, lorsque cela est possible, en cours de déploiement, sous réserve d’accord de l’éleveur », souligne un communiqué de FGE.

 

Proposer des adaptations

Il est conseillé aux éleveurs de contacter directement le technicien ou la structure concerné(e). Dès à présent, les conséquences à plus long terme sont envisagées, notamment pour les calculs de valeurs génétiques de fin de printemps, automne et de l’hiver 2020. « Les équipes Idele étudient actuellement avec GenEval et les autres familles de FGE les différentes solutions pour proposer les adaptations de calculs nécessaires (poids à âge type, qualifications) pour valoriser le maximum d’informations tout en conservant une précision compatible avec leur valorisation génétique. D’autres pistes pour les races qui disposent de la sélection génomique pourront être étudiées en recourant à un génotypage ciblé de certaines populations en substitution ponctuelle du recueil de performances. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« L’Europe est en quasi-pénurie de viande bovine »
Depuis 2021, la faiblesse de la production des grands pays exportateurs mondiaux fait face à la vigueur de la demande. Le point…
bovins feedlots Etats-Unis
Des milliers de bovins meurent de stress thermique dans des feedlots aux Etats-Unis
Suite à une vague de chaleur associée à de l’humidité et à l’absence de vent des milliers de bovins sont morts cette semaine dans…
Le plafond de 120 UGB primables par travailleur avec transparence, couplé à un écrêtement au-delà de 1,4 UGB de plus de seize mois par hectare SFP -— la SFP étant calculée ici de la même façon que pour l’ICHN, vont concerner beaucoup d'élevages.
Première approche de la nouvelle PAC sur des cas-types bovins viande
La réforme du premier pilier de la PAC flèche les systèmes allaitants vers l’engraissement. Dans bien des cas, les élevages…
Emmanuel Marcel, directeur des sections Auvergne et Centre de Sicarev.coop. "La production a nettement reculé en Allemagne et contribue à tirer le marché."
Pourquoi le prix des bovins mâles progresse depuis fin 2021
Depuis la fin de l’été 2021, le prix des jeunes bovins affiche une progression ininterrompue. Elle a fini par se transmettre aux…
[Ventes de Lanaud] Le top price à 26 100 euros pour un reproducteur limousin
Fin de saison sur un record, pour les bovins reproducteurs de race Limousine issus de la station de qualification de Lanaud. La…
Feder annonce la mise en place de contrats jeunes bovins et expérimente l’agriphotovoltaïsme
Issu de la fusion de plusieurs coopératives, le groupe Feder fête ses 10 ans et s’impose comme un des principaux acteurs français…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande