Aller au contenu principal

[Covid 19] France Génétique Elevage met tout en œuvre pour limiter les impacts

Des mesures sont prises par FGE afin de permettre aux éleveurs de gérer au mieux leurs troupeaux et leur renouvellement, de garantir la reproduction de leurs animaux et de minimiser les impacts de la crise sanitaire actuelle pour les programmes de sélection des organismes de sélection conduits dans chaque race.

© C. Delisle

Comme tous les autres secteurs d’activité, le secteur de l’amélioration génétique des ruminants est fortement impacté par la crise du coronavirus. Le recueil des performances dans les fermes et les stations de contrôle est très fortement perturbé. Les niveaux de collecte par rapport à 2019 dès la semaine 12 (semaine du 16 au 22 mars) accusent une baisse de 30 à 70 % suivant les espèces et le type de caractère. La reproduction des animaux est elle aussi perturbée. Les répercussions à moyen terme sur les programmes de sélection peuvent être très importants

« Face à ces difficultés, France Génétique Elevage (FGE) a mis en œuvre avec l’ensemble de ses familles une cellule de crise pour limiter au maximum les conséquences du confinement, de l’arrêt de certaines activités, mais aussi anticiper et préparer la reprise de l’activité à l’issue de celui-ci. Les activités qui pouvaient être reportées l’ont été. Leur calendrier de mise en œuvre sera révisé en fonction de l’évolution des mesures de confinement. Les activités qui peuvent être poursuivies le sont en fonction des contraintes locales et dans le respect des mesures de biosécurité. Dans d’autres cas, notamment en cas de contacts entre éleveurs et techniciens, des solutions alternatives sont, lorsque cela est possible, en cours de déploiement, sous réserve d’accord de l’éleveur », souligne un communiqué de FGE.

 

Proposer des adaptations

Il est conseillé aux éleveurs de contacter directement le technicien ou la structure concerné(e). Dès à présent, les conséquences à plus long terme sont envisagées, notamment pour les calculs de valeurs génétiques de fin de printemps, automne et de l’hiver 2020. « Les équipes Idele étudient actuellement avec GenEval et les autres familles de FGE les différentes solutions pour proposer les adaptations de calculs nécessaires (poids à âge type, qualifications) pour valoriser le maximum d’informations tout en conservant une précision compatible avec leur valorisation génétique. D’autres pistes pour les races qui disposent de la sélection génomique pourront être étudiées en recourant à un génotypage ciblé de certaines populations en substitution ponctuelle du recueil de performances. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Lorsqu’elle est en position haute, la partie inférieure de la barrière se situe à 5 mètres du sol et n’est donc pas pénalisante pour rentrer dans la stabulation avec du gros matériel et en particulier pour curer le fumier. © F. d'Alteroche
Une stabulation aux nombreuses astuces
Au Gaec de l’Armançon en Côte-d’Or, la principale stabulation héberge 128 vaches suitées. Elle intègre différents équipements mis…
Les jeunes bovins au plus bas alors qu’ils devraient être au plus haut
Alors qu’ils devraient être au plus haut à cette période de l’année, les prix des taurillons finis sont au plus bas. Peu prisée…
La vente directe représente le  débouché pour en moyenne une vache par mois, parmi celles âgées de huit ans maximum. L'éleveur vend également en direct à peu près six veaux par an. © S. Bourgeois
Différents régimes pour l'engraissement des vaches de race Blonde d'Aquitaine
Des séries d’essais ont été menées dans le cadre du projet Défiblonde entre 2016 et 2020 pour affiner les connaissances sur les…
Franck Baechler. "Le bétail aide à redynamiser les flux de carbone." © S. Bourgeois
Franck Baechler : être autonome et construire mon sol
Installé depuis trois ans en agriculture de conservation des sols dans le Loir-et-Cher, Franck Baechler a introduit dans son…
Le nombre de petits cheptels ne cesse de diminuer mais la progression des unités de grande dimension tend à se stabiliser.
Fortes évolutions démographiques à prévoir pour les systèmes allaitants
À la demande d’Interbev et de la Confédération nationale de l’élevage, l’Institut de l’élevage a analysé la décapitalisation…
Une rémunération possible des éleveurs pour les efforts fournis en matière de réduction de l’empreinte carbone
Les webinaires d’automne de l’Institut de l’élevage ont été l’occasion de faire un point sur le plan carbone de la filière viande…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande