Aller au contenu principal

Charolaise - Belle ambiance pour le concours national des veaux

La journée s'est poursuivie par la vente nationale aux enchères avec un "top price" à 16 100 euros.

Le concours national des veaux s'est tenu le mercredi 7 septembre 2022 à l'Agropole du Marault (Nièvre). Les juges ont départagés 296 animaux (nés entre le 1er août 2021 et le 15 avril 2022), issus de 92 élevages et provenant de 23 départements.

"La diversité génétique des animaux inscrits A+ est aujourd’hui une des forces de la Charolaise, qui  lui permet de s’adapter à tous les segments de marchés" commente le Herd-book Charolais.

Retrouvez tous les détails du palmarès ici.

 

Palmarès

  • 1er prix d'honneur veaux mâles « grand raceur » : Talisman de l'EARL Friaud Nicolas
  • 2ème prix d’honneur veaux mâles « grand raceur » : Thermidor de l'élevage Prain Thierry
  • 3ème prix d'honneur veaux mâles « grand raceur » : Trésor du Gaec Pierre Didier & Evelyne
  • 1er prix d’Honneur veaux mâles d’automne : Texas du Gaec Richard
  • 2ème prix d’honneur veaux mâles d’automne : Super Boy du Gaec Maréchal
  • 1er prix d'honneur veaux mâles sélection « bien naître » : Tom du Gaec Prost
  • 2ème prix d'honneur veaux mâles sélection « bien naître » : Talentueux du Gaec Blandin Cury
  • 1er Prix d’honneur veaux femelles de l’année : Temperence de l élevage Vannereux Christophe
  • 2ème prix d’honneur veaux femelles de l’année : Toscane de la SCEA Bonnichon Lemasson
  • 1er prix d’honneur veaux femelles d’automne : Trompette du Gaec Richard
  • 2ème prix d’honneur veaux femelles d’automne : Saguinée de l EARL Berger Stéphane
  • Super prix d’ensemble veaux mâles : Gaec Lacour père et fils
  • Prix d’ensemble veaux mâles 1ère catégorie : Gaec Lacour père et fils
  • Prix d’ensemble veaux mâles 2ème catégorie : Gaec Micaud

 

La journée s'est poursuivie par la vente nationale aux enchères "devant un public d'acheteurs très nombreux". Trente-six animaux avaient été sélectionnés. Le "top price" s'est établit à 16 100 € : Tonyparker du GAEC Micaud a été acheté par l'AJEC.

 

Tonyparker du Gaec Micaud a décroché le "top price" de la vente nationale aux enchères 2022. Il a été acheté par l'Ajec.
© Herd-book Charolais

 

La vente a attiré plus de 1000 visiteurs, dont plus de 100 participants aux enchères en présentiel et en ligne, issus principalement de France mais aussi d’Allemagne et des Pays Bas selon le herd-book Charolais.

"Sur les trente-deux animaux présentés à la vente, vingt-sept veaux ont été vendus, dont un en Allemagne et trois à l’amiable à l’issue de la vente, soit 83% de l’offre." Le prix moyen des reproducteurs s’est établi à environ 6 110€, soit près de 20% de plus que l'an dernier. "Un très bon résultat qui vient confirmer la nouvelle approche mis en place par le Herd-book Charolais en 2021."

 

Vente nationale aux enchères 2022 de reproducteurs charolais à l'agropole du Marault
© Herd-book Charolais

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La nette érosion en cours et probablement à venir du cheptel allaitant va mathématiquement se traduire par une réduction des disponibilité en animaux maigres laquelle commence à sérieusement préoccuper les opérateurs de l'aval, qu'ils soient français, espagnols ou italiens.
Net recul de la production de viande bovine à échéance 2030
Entamée il y a six ans, l’érosion du cheptel bovin français commence à donner des sueurs froides aux intervenants de l’aval. Et…
A Lanaud, un taureau limousin adjugé à 17 200 euros
Les premières ventes aux enchères de la campagne 2022-2023 de la race limousine se sont déroulés les 16 et 17 novembre, dans le…
Les chiffres des premiers croisés Limousine x Angus de la ferme expérimentale de Thorigné
À la ferme expérimentale de Thorigné-d’Anjou, une expérimentation de longue durée analyse l’intérêt du croisement Angus sur des…
Jean-Pierre Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
Jean-Paul Boyer, négociant en bovins : "Un prix résulte d’une confrontation entre offre et demande"
La loi Egalim 2 et l’obligation de contractualisation ont pris du retard. Négociant dans l’Aveyron, Jean-Paul Boyer n’a jamais…
Quatre nouveaux taureaux limousins « qualités maternelles » chez Créalim
Pour cette campagne, Créalim entre au catalogue quatre taureaux labellisés « qualités maternelles » aux profils relativement…
Flavien Fayolle mesure 1,75 mètre et malgré un été caniculaire très déficitaire en eau son switchgrass en seconde année de végétation a réalisé une belle croissance.
Deux hectares de panic érigé pour réduire les achats de paille de litière
Pour remédier en partie à leur déficit en paille, les associés du Gaec Fayolle en Corrèze ont semé l’an dernier quatre parcelles…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande