Aller au contenu principal

Changement de nom et de logo pour l’Organisme de Sélection Aubrac

L’Organisme de Sélection de la race Aubrac vient de faire évoluer son nom et son logo. Les missions qui lui sont attribués demeurent identiques.

© OS race Aubrac

Longtemps dénommée UPRA Aubrac, l’Organisme de Sélection concernant la race Aubrac vient de changer de nom. Il s’appelle désormais OS Race Aubrac. « L’UPRA Aubrac (Unité Pour la RAce) a été créée en 1996 afin de réunir l’ensemble des organismes intéressés par la sélection, la promotion et la diffusion de la race Aubrac. » rappellent les gestionnaires de cet organisme dans un communiqué. « L’UPRA Aubrac a été reconnue Organisme de Sélection (OS) de la race Aubrac par arrêté ministériel en 2008, renouvelé en 2014. Au 01/11/2018, elle a été agréée Organisme de Sélection à l’échelle européenne par le Ministère conformément au Règlement Zootechnique Européen. »

Cette évolution s’accompagne d’un rafraichissement du logo de cette structure mais ne modifie en rien ses rôles et missions.  « L’OS Race Aubrac définit et met en œuvre le programme de sélection de la race, dont les axes sont en lien direct avec les contraintes économiques de l’environnement de l’éleveur. En sont membres : le Herd-Book / Livre Généalogique (Union Aubrac), l’Entreprise de Sélection, les Coopératives de mise en place, les Organisations de Producteurs, le négoce/commerce, les Etablissements de l’Elevage et les Filières qualité (SIQO). »

Rendez-vous à Cournon début octobre

Pour cet automne, le grand rendez vous de la race Aubrac aura lieu les 5, 6, 7 et 8 octobre à Cournon d’Auvergne à l’occasion du prochain Sommet de l’élevage dans le cadre duquel est organisé le prochain concours national de la race.  Au cours de ces quatre journées, toutes ses spécificités seront mises en avant et ses 400 meilleurs spécimens qui défileront sous les feux des projecteurs sur le ring de la salle de spectacles du Zénith.

 

Lire aussi

Yves Chassany : Président de l'OS race Aubrac: "Les évolutions du climat nous confortent dans nos objectifs de sélection de la race Aubrac"

 

Sommet de l'élevage : les organisateurs ont retrouvé le sourire

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Matthieu Fages achète une moyenne d’un taureau salers par an dont certain en copropriété en accordant une importance particulière au caractère à l’image de Milan, 6 ans, (Fervent/Odon/Onyx) indexé à 115 en Isevr. Il est né au Gaec de la colline d’Urfé dans la Loire et acheté à la station de Saint Bonnet de Salers. © F. d'Alteroche
[De conseiller à éleveur ] « J’applique chez moi mes conseils pratiques »
Aux confins du Cantal et de l’Aveyron, Matthieu Fages a repris l’exploitation familiale en 2011 après avoir été salarié à Bovins…
De nouveaux index de synthèse plus lisibles arrivent pour le troupeau allaitant
REPRO, VELAGE, FORMAT,...en tout six index "techniques", chacun correspondant à un grand thème d’aptitudes, seront livrés fin…
Germain Fréville. « J’étais vraiment convaincu par les conseils que je donne. Je mets maintenant à l’épreuve ce que je préconise. J’essaie de faire des émules par l’exemple. » © S. Bourgeois
[De conseiller à éleveur] « J’avais en tête l’exploitation idéale et je l’ai trouvée »
Germain Fréville est double actif. Il travaille à mi-temps pour une association d’aide aux agriculteurs en difficulté et élève…
Ces bœufs âgés de 20 mois ont été hivernés en plein air avec une ration essentiellement pâturée et seront mis à l’engrais en cours d’été pour être abattus à partir de décembre.  © F. d'Alteroche
« L’herbe est pâturée le plus longtemps possible »
Avec 57 vêlages par an et la finition en bœufs de 30 mois de tous ses mâles, Jean-Pierre Bousseau mise d’abord sur le pâturage…
Le début 2021 laisse présager une embellie côté prix pour la viande bovine au second semestre. © C. Delisle
Filière viande bovine européenne : de meilleures perspectives pour fin 2021
Covid-19, Brexit, forte baisse du prix des JB et broutards… 2020 fut une année compliquée au sein du marché communautaire.…
jeunes bovins Charolais
Marché fluide pour les jeunes bovins
Sur le mois de juin 21, le rythme de prélèvement des mâles en ferme a été plus dynamique que celui des quatre années antérieures…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande