Aller au contenu principal
Font Size

Accord avec le Mexique : Interbev dénonce une nouvelle concession de l’UE

La Commission européenne a annoncé avoir trouvé un accord politique avec le Mexique en vue de la modernisation de l’accord de libre-échange conclu en 2000 entre l’Union européenne et ce pays. Il prévoit l’ouverture du marché européen à 20 000 tonnes de viandes bovines mexicaines, dont 10 000 tonnes de hampes et d’onglets, qui étaient jusqu’ici exclues des négociations pour des raisons sanitaires. Interbev dénonce cette nouvelle concession de la Commission européenne. "La production mexicaine de viandes bovines ne répond pas aux standards de production européens" a fait savoir l’interprofession bovine dans un communiqué du 24 avril. "Preuve en est : l’absence de traçabilité des animaux (obligatoire en Europe depuis 2000), l’utilisation de farines animales (interdites en Europe depuis 2001) et d’activateurs de croissance dans l’alimentation des bovins (interdits en Europe depuis 2006). Autant de facteurs d’insécurité sanitaire pour les consommateurs européens qui avaient poussé l’UE à exclure la viande bovine de l’accord de libre-échange avec le Mexique en 2000." Dix-huit ans plus tard, les modes de production de viandes bovines restent inchangés au Mexique selon l’organisation professionnelle.

"CETA, Mercosur, Mexique, Australie, Nouvelle-Zélande… À chaque nouvel accord, le secteur de la viande bovine devient systématiquement la variable d’ajustement de ces négociations ", indique Dominique Langlois, président d’Interbev, « il est grand temps que le président de la République impose à Bruxelles l’arrêt de cette politique destructrice pour notre secteur, mais aussi dangereuse pour les consommateurs ».

L’enjeu est de taille pour le Mexique, qui cherche à diversifier ses échanges et à défendre le libre-échange face aux politiques protectionnistes du président américain. L’accord devra être ratifié par les États membres, puis par le Parlement européen et par les députés mexicains. La totalité de ce processus peut prendre plusieurs années.

S. B.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande