Aller au contenu principal

Gérard Michaut, un céréalier engagé

Gérard Michaut, céréalier dans l'Yonne et président de l'Agence Bio.
© DR

Gérard Michaut, 57 ans, est céréalier dans l’Yonne depuis 1989. À cette date, il s’installe à la tête d’une exploitation céréalière de 30 hectares, à l’époque en agriculture conventionnelle. Ce n’est qu’en 2000 qu’il amorce ses réflexions sur l’agriculture biologique. Il démarre sa conversion un an plus tard. Aujourd’hui, son exploitation s’étend sur une surface de 135 hectares de cultures céréalières. Il est élu en 2017 à la présidence du conseil d’administration de l’Agence Bio, le groupement d’intérêt public dont la mission est d’œuvrer au développement et à la promotion de l’agriculture biologique française. Ce n’était pas sa première mission d’administrateur. Il a déjà œuvré au sein de la commission bio de Coop de France, a siégé à l’Itab (Institut technique de l’agriculture biologique) en 2012 en tant que président de la section « grandes cultures ». La même année, il participe également à la création d’Union bio semence (Ubios), une station de semences 100% biologique. Adhérent à la coopérative bourguignonne Cocebi depuis 2002, l’une des plus anciennes coopératives 100% bio de France, il participa entre autres à la création de Ferme Bio, une union de vente dédiée aux produits des coopératives 100% bio. Cette structure réunit les coopératives Corab, Cocebi, Probiolor et Biocer. Avec le directeur de l’Agence Bio, Florent Guhl, il a œuvré pour la mise au point du Plan Ambition 2022, qui a été présenté le 25 juin 2018.  

Les plus lus

La nouvelle législation sur l'agriculture biologique reportée au 1er janvier 2022
Initialement programmée pour le 1er janvier 2021, l’entrée en vigueur de la nouvelle législation sur l'agriculture biologique a…
Bières : boom de l’artisanat et du local en bio
Le marché de la bière bio explose, avec un taux de progression estimé à +24 % en 2019 par l’Agence bio. Ralenti par la crise…
Offre limitée en céréales bio, une menace pour la dynamique de la demande ?
Avec la croissance de la consommation en produits bio se pose la question de l’offre. En céréales bio, ça tient… pour le moment,…
« L’agriculture bio s’organise partout en France »
Les Marchés
Tirée par la consommation, la production française en agriculture biologique progresse dans toutes les filières. Elle représente …
Carrefour signe six nouvelles filières bios françaises
Les Marchés
Hier, sur le salon Natexpo à Lyon, le groupe Carrefour a signé trois accords de partenariat avec six coopératives françaises (…
Le critère biologique des produits ne suffit plus
Les Marchés
Avec la crise sanitaire, la transformation des habitudes de consommation s’accélère, marquée par un fort développement du…
Publicité