Aller au contenu principal
Font Size

Gérard Michaut, un céréalier engagé

Gérard Michaut, céréalier dans l'Yonne et président de l'Agence Bio.
© DR

Gérard Michaut, 57 ans, est céréalier dans l’Yonne depuis 1989. À cette date, il s’installe à la tête d’une exploitation céréalière de 30 hectares, à l’époque en agriculture conventionnelle. Ce n’est qu’en 2000 qu’il amorce ses réflexions sur l’agriculture biologique. Il démarre sa conversion un an plus tard. Aujourd’hui, son exploitation s’étend sur une surface de 135 hectares de cultures céréalières. Il est élu en 2017 à la présidence du conseil d’administration de l’Agence Bio, le groupement d’intérêt public dont la mission est d’œuvrer au développement et à la promotion de l’agriculture biologique française. Ce n’était pas sa première mission d’administrateur. Il a déjà œuvré au sein de la commission bio de Coop de France, a siégé à l’Itab (Institut technique de l’agriculture biologique) en 2012 en tant que président de la section « grandes cultures ». La même année, il participe également à la création d’Union bio semence (Ubios), une station de semences 100% biologique. Adhérent à la coopérative bourguignonne Cocebi depuis 2002, l’une des plus anciennes coopératives 100% bio de France, il participa entre autres à la création de Ferme Bio, une union de vente dédiée aux produits des coopératives 100% bio. Cette structure réunit les coopératives Corab, Cocebi, Probiolor et Biocer. Avec le directeur de l’Agence Bio, Florent Guhl, il a œuvré pour la mise au point du Plan Ambition 2022, qui a été présenté le 25 juin 2018.  

Les plus lus

Magasin BIO
La filière bio parie sur une dynamique renforcée par la crise du Covid-19
La consommation de produits bio a connu un fort dynamisme lors de la crise du Covid-19. Comment expliquer cette croissance ? Est-…
Le lait bio face au Covid-19 : Quatre laiteries témoignent
Lait
Sodiaal, Lactalis, Agrial-Eurial et Danone témoignent des difficultés et des opportunités liées aux mesures de confinement pour…
Le sucre de betterave bio français connait des débuts prometteurs
Grandes Cultures
Que ce soit chez Tereos ou Cristal Union, le marché du sucre bio confirme son potentiel, avec des surfaces qui progressent…
Jardin Bio Etic cherche à se différencier
Les Marchés
La marque alimentaire de Léa Nature, anciennement Jardin Bio, poursuit sa stratégie RSE pour répondre à l’essor et à la…
Fertilité des sols : le phosphore, un défi pour la conversion à grande échelle en bio
Grandes Cultures
Plus que l’azote, le phosphore pose question dans les sols des exploitations en agriculture biologique. Il a tendance à diminuer…
La Famille Zouari en négociations exclusives pour reprendre Bio c’ Bon
Les Marchés
La Famille Zouari, qui a déjà récemment repris Picard Surgelés, vient d’entrer en négociations exclusives pour prendre une…
Publicité