Aller au contenu principal

Franck Bluteau, référent bio de la Cavac

Franck Bluteau, agriculteur à Jard-sur-Mer en Vendée, président du groupement bio de la Cavac
© DR

Adhérent et élu de la coopérative vendéenne Cavac depuis de nombreuses années, Franck Bluteau a choisi de convertir son exploitation en Gaec à l’agriculture biologique à l’aube de sa quarantième année, en 2009. « Avec mes trois associés, nous sommes d’abord allés visiter les exploitations d’autres agriculteurs bio. Nous voulions voir ce que d’autres étaient capables de faire. On ne prenait pas trop de risque à aller voir », se souvient-il. Les trois visites d’exploitations auront fini de les convaincre. Les trois associés convertissent alors leurs 120 hectares de cultures en bio. Aujourd’hui, l’exploitation s’étend sur 250 hectares. « Nous avons installé un système d’irrigation afin de pallier les produits phyto et on compense ainsi le manque d’eau. Et notre assolement nous permet de réaliser des cultures de printemps. Le blé est une culture compliquée qui a un cycle long. Nous avons mis des céréales à paille sur un quart de l’exploitation, le reste se sont plutôt des cultures de printemps pour l’alimentation animale par exemple, comme le maïs », explique Franck Bluteau. Il produit de la luzerne, des légumes, des lentilles ou encore des haricots verts, des cultures au cycle court. Il a complété son exploitation avec un atelier d’engraissement de porcs bio, en cohérence avec ses cultures. Le groupement bio de la Cavac regroupe désormais 500 agriculteurs. « Ils sont tous sous contrat avec la coopérative et sont assurés d’un débouché et d’un prix pour la majorité de leurs cultures. Mais notre message est de rester les pieds sur terre », insiste Franck Bluteau, « les prix du bio peuvent en faire rêver plus d’un mais nous voulons construire une filière durable. Nous y allons par étape. La Cavac signe des contrats à huit ans pour le porc et à cinq ans pour les cultures. Donc la coopérative s’engage progressivement, car il y a toujours la crainte que le marché s’affaiblisse. » Depuis qu’il s’est installé en agriculture biologique, il est très engagé. Il est notamment devenu président du groupement bio de la Cavac il y a quatre ans.

Les plus lus

Loïc Guines, président commission bio des Chambres d’agriculture France, Brice Guyau, président commission bio de la FNSEA, Joffrey Beaudot, responsable bio des Jeunes agriculteurs et Jérôme Caillé, président de la commission bio, pour La Coopération agricole.
« La bio s’est développée grâce à la GMS, aujourd’hui ils nous laissent tomber comme une merde »
Plusieurs représentants des agriculteurs bios au sein de la FNSEA, de la Coopération agricole, des Jeunes agriculteurs et des…
Marc Fesneau sur le salon de l'Agriculture le 28 février 2024 annonçant le plan d'urgence bio
Crise du bio : une aide de 90 millions d’euros, toujours pas suffisante selon la Fnab
Marc Fesneau a annoncé mercredi soir au salon de l’Agriculture que l’aide d’urgence aux agriculteurs en difficulté pour 2024…
Philippe Camburet, président de la fédération nationale d'agriculture biologique lors d'une audition au Sénat.
« 833 euros, ça n’est même pas le prix d’un pneu ! » : les agriculteurs bio en colère face aux annonces d'Attal
Estimant l’annonce de Gabriel Attal trop faible sur le bio, la fédération nationale d’agriculture biologique demande à tous les…
Marc Fesneau auditionné à l'Assemblée nationale
Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »
Auditionné à l’assemblée nationale sur les mesures face à la crise agricole, Marc Fesneau s’est dit ouvert à la mise en place de…
manif FNAB Paris
Pourquoi les agriculteurs bio continuent-ils à se mobiliser dans la rue ?
Ce 7 février, à l’appel de la Fnab, des agriculteurs bio ont rejoint la capitale pour venir manifester devant l’Assemblée…
Présentation du Plan Ambition 2027 le 28 février au salon de l'Agriculture
Plan Ambition bio 2027 : comment le gouvernement compte atteindre 18% de SAU en bio
Plans de communication, outils de régulation, accès au foncier, indemnisation des cultures bio contaminées… Marc Fesneau a…
Publicité