Aller au contenu principal

Photovoltaïque
Agrivoltaïsme : TSE teste une solution d’ombrière compatible avec toutes les activités agricoles

Le producteur d’énergie solaire TSE déploie son ombrière agricole dans 10 sites pilotes de 6 hectares. Il s’agit du plus grand démonstrateur agrivoltaïque en France.

ombrières solaires
Photo 3D du premier démonstrateur agrivoltaïque TSE situé en Haute-Saône (grandes cultures)
© TSE

TSE annonce le développement du plus grand démonstrateur agrivoltaïque en France, avec 10 sites pilotes de 6 hectares chacun, répartis sur toute la France. « Pensée en priorité pour les grandes cultures, la solution d’ombrière agrivoltaïque de TSE est compatible avec toutes les activités agricoles », assure le producteur indépendant français d’énergie solaire, qui compte plus de 130 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros.
 

Une emprise au sol de 0,5%

Baptisée la Canopée agricole, cette ombrière est équipée de panneaux solaires rotatifs installés à 5 mètres de hauteur au-dessus d’un terrain agricole. « Grâce à une technologie totalement innovante utilisant des câbles, l’emprise au sol de l’ombrière est de 0,5%, avec 27m entre deux poteaux », affirme TSE dans un communiqué. Selon le fabricant, la solution est ainsi compatible avec l’utilisation de la plupart des engins agricoles (moissonneuses-batteuses, pulvérisateurs…) et permet ainsi le maintien de toutes les activités de grandes cultures (blé, maïs…) et d’élevage (bovins, ovins).

« Pour répondre aux nouveaux objectifs de la France en matière d’énergie solaire, fixés entre 35 et 44 GW d’ici 2028 selon le dernier rapport RTE, le foncier de friche ne suffira pas. […] Nous sommes heureux d'annoncer la création du plus grand démonstrateur agrivoltaïque en France avec comme objectif de réaliser 1 GW d’ici 2025. Notre premier site pilote en grandes cultures sera dévoilé en septembre prochain en Haute-Saône », souligne Mathieu Debonnet, Président de TSE.

Objectif de réaliser 1 GW d’ici 2025

Le fabricant précise que la solution, née du centre R&D de Bourgoin Jallieu, est équipée de trackers qui permettent l’inclinaison des panneaux suivant l’axe du soleil d’est en ouest, générant un ombrage partiel et tournant sur la parcelle tout au long de la journée. « Avec 400 capteurs solaires et agronomiques répartis sur l’ombrière, l’inclinaison des panneaux est pilotée automatiquement et peut s’adapter à certaines conditions climatiques (vent, grêle, gel, pluie…) », souligne le communiqué de TSE.


Intérêt contre les aléas climatiques

Le fabricant estime qu’outre la production d’énergie ces ombrières permettent de lutter contres les aléas climatiques en atténuant les stress :

  • Thermiques : baisse de température sous l’ombrière en période estivale, diminution de l’amplitude thermique et des risques de gel printanier
  • Hydriques : baisse de l’évapo-transpiration

« La canopée agricole permet aussi d’améliorer le bien-être animal », poursuit TSE, et sur les grandes cultures elle « pourrait permettre d’économiser jusqu’à 30% d’eau ».  

Des essais agronomiques seront menés pendant 9 ans sur chaque site pilote. « Cette solution d’ombrière agrivoltaïque repose sur un bail emphytéotique de 40 ans, qui prévoit le versement d’une indemnité partagée entre propriétaire et exploitant », souligne TSE.

Les plus lus

Jean-Marie Séronie, agroéconomiste indépendant et membre de l’Académie de l’agriculture.
Cash Investigation : « une émission truffée d’erreurs qui n’explique pas à quoi sert la Pac »
Avant la diffusion de Cash Investigation sur la Pac, présentée par Elise Lucet, l’agroéconomiste indépendant Jean-Marie Séronie…
alimentation animale
Plan de résilience agricole : l’aide aux éleveurs pour l'alimentation animale, mode d’emploi
Le guichet pour l’aide aux éleveurs confrontés à une hausse des coûts de l’alimentation animale suite à la guerre en Ukraine est…
Serge Zaka agroclimatoloque météo
Canicule 2022 : pourquoi le scénario de l'été 1976 se rapproche, selon Serge Zaka
La France connait cette semaine un exceptionnel épisode de canicule précoce après un début de printemps très chaud et sec. Un…
« Les agriculteurs nous délèguent ce qu’ils maîtrisent le moins »
Dominique Pellen gère l’ETA familiale à Plouvorn dans le Finistère nord en binôme avec son frère Sébastien. L’entreprise…
solagro
Pesticides : une carte de France des IFT publiée par Solagro
Quels pesticides ont été utilisés sur les surfaces agricoles dans votre commune ? Solagro et Ecotone proposent de le découvrir…
aide
Chèque alimentaire : un virement pour les plus précaires avant la rentrée
Elisabeth Borne, la Première ministre, a confirmé le versement d’une aide à la rentrée pour les personnes les plus modestes,…
Publicité