Aller au contenu principal

Santé mentale
Agri’écoute devient aussi une plateforme d’écoute

Agri’écoute, le service d’écoute de la MSA des actifs agricoles en difficulté, vient d’intégrer une plateforme sécurisée de discussion en ligne permettant de prendre contact avec un psychologue clinicien 24 heures sur 24.

santé mentale MSA
Tous les adhérents de la MSA peuvent utiliser la plateforme et le numéro d'appel Agri'écoute.
© MSA

La plateforme agriecoute.fr est disponible via un accès sécurisé et anonyme. Les codes pour y accéder sont identiques pour tous :  monespaceagriecoute pour l’identifiant et AGRIECOUTE pour le mot de passe. Elle permet de discuter en direct et/ou de prendre rendez-vous pour un entretien avec un psychologue et de consulter des fiches et conseils sur la santé mentale. Ce dispositif vient s’ajouter au numéro d’appel d’Agri’écoute, 09 69 39 29 19, qui permet déjà à chaque adhérent MSA de dialoguer anonymement avec un psychologue. Les deux dispositifs d’écoute et de discussion sont complémentaires. Une équipe de psychologues diplômés, spécifiquement formés à la gestion du mal-être et des situations de crise suicidaire, répondent aux appels et messages des adhérents qui éprouvent le besoin d’évoquer leurs difficultés. Les deux services fonctionnent non-stop, y compris les nuits et les week-ends.

280 appels par mois

Ces dispositifs permettent une prise en charge sur la durée avec un même psychologue clinicien. Un suivi personnalisé peut ainsi permettre la mise en place de solutions concrètes adaptées à chaque situation. Si l’adhérent est anonyme dans le cadre de son accompagnement à distance, il peut, s’il le souhaite, accorder la levée de son anonymat pour qu’un lien soit fait avec la cellule MSA de prévention du mal être qui pourra prendre le relais pour l’accompagner de manière personnalisée, en fonction de son état de santé et de sa situation sociale.

Depuis le début de l’année 2021, Agri’écoute a reçu 2904 appels, soit en moyenne 280 appels par mois. Le dispositif d’urgence a été déclenché cinq fois pour la gestion d’une crise suicidaire et 210 personnes ont été orientées vers les cellules pluridisciplinaires de prévention MSA. Parmi les actifs agricoles appelant, 62 % étaient des exploitants agricoles et 38 % des salariés ; 28 % des appelants appartiennent à la classe d’âge 51-60 ans, les tranches d’âge 31-40 ans et 61-70 ans représentent chacune 18 % des appelants. Les problématiques personnelles (70 %) arrivent devant les problématiques professionnelles (30 %).

Les plus lus

Ce qui va changer pour les agriculteurs à partir du 1er janvier 2022
Alors que la fin de l’année 2021 approche à grands pas, tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales et nouveaux règlements…
Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité