Aller au contenu principal

CONSEIL
En hiver, j’entretiens mes haies !

Bien entretenue, la haie constitue une alliée de taille dans les exploitations ! L'hiver constitue la meilleure période pour réaliser vos chantiers de taille et de coupe. Laurence Vialard, technicienne bocage, prodigue ses conseils pour un entretien réussi.
 

© ©LéaDurif

Créée par l’Homme, « la haie ne se régénère pas naturellement » souligne Laurence Vialard, technicienne bocage à l'association Mission haies Auvergne-Rhône-Alpes. En effet, en l’absence d’entretien, « les strates arbustives laissent place aux grands arbres. Une fois ces arbres morts, la haie disparait ». Souvent perçu comme une perte de temps, l’entretien des haies est donc essentiel pour les maintenir, ainsi que leurs nombreuses aménités paysagères, agronomiques, environnementales, climatiques ou encore économiques . 

Pourquoi réaliser l’entretien de mes haies en hiver ?

« D’un point de vue physiologique, l’hiver correspond à une période végétative durant laquelle la sève est redescendue au niveau des racines » explique Laurence Vialard. C’est donc le moment idéal pour tailler vos linéaires, « en dehors des grosses périodes de gel » avertit la technicienne. 

Par ailleurs, cette période correspond à la pleine saison de nidification pour les oiseaux. Pour les protéger, l’entretien des haies sur les parcelles agricoles est prohibé dans le cadre de la Pac, du 16 mars au 15 août. 

Comment entretenir ma haie basse (2 à 3 m de haut) ?

Essentiellement composée d’arbustes buissonnants (cornouillers sanguins, pruneliers noirs…), la haie basse se retrouve fréquemment dans des zones de pente. En freinant le ruissellement, ses branches basses permettent de limiter l’érosion du sol. Sur ce type de haies, « évitez de tailler la tête !». À titre d’exemple, « les pruneliers noirs, lorsqu’ils sont trop taillés, ont tendance à se propager latéralement, par le biais de leur système racinaire (on parle de drageonnage*1). Pour éviter ce phénomène, contentez vous d'une taille latérale, qui permettra à l’arbuste d’atteindre sa taille adulte (2 à 3 m de haut) et de diriger son énergie dans la production de fleurs et de fruits plutôt que dans ses racines. Cela vaut pour les autres essences arbustives ». Pour bénéficier de l’effet brise-vent, « la haie doit faire entre 1 et 1,5 mètres de large ».

Comment entretenir ma haie est de taille moyenne à haute (à partir de 6 m de haut) ?

À partir de cette hauteur, on trouve des essences comme l’érable champêtre ou le charme, et, plus en hauteur, le chêne ou le tilleul. « Laisser ces arbres se développer en hauteur permet de gagner en biomasse. La ressource en bois obtenue lors de la coupe pourra être valorisée en plaquette litière, par exemple. Si c’est votre objectif, taillez uniquement en latéral ». La récolte de bois se fait tous les 15 à 20 ans, en recépant*2. « Optez pour un recépage par tronçon d’une année sur l’autre, plutôt que pour une coupe rase. Ainsi, la haie continuera à protéger la parcelle sur laquelle elle se trouve ».

Pour les arbres hauts, « il peut être intéressant de former une trogne*3, afin de développer la production de biomasse, tout en conservant une fonction de perchoir pour les rapaces, qui aident à la régulation des ravageurs, tels que les rongeurs ».

Comment entretenir ma haie dégarnie ?

Lorsqu’un linéaire présente des trous au niveau de sa base, « c’est le moment de la régénérer en recépant par tronçon. Pensez à protéger la repousse des prédateurs avec des clôtures. Dès le printemps, la repousse sera très forte (jusqu’à 2 m de pousse dès la première année) grâce aux réserves d'énergie conservées dans les racines durant l’hiver ».

Comment entretenir ma haie jeune ?

Les premières années qui suivent la création d’une haie, « il faut surveiller de près son désherbage pour éviter la concurrence de l’herbe, et l’arroser pour assurer sa bonne pousse ». À partir de la troisième année, « la taille de formation*4 peut débuter ». Autour de la 7ème année, « la protection chevreuil peut être retirée, et une taille latérale peut être réalisée si la haie commence à déborder ».

 

*1 drageonnage : Reproduction des plantes par pousse aérienne, née sur une racine, et qui produit des racines adventives

*2 recéper : Couper, tailler (un arbuste) près de terre pour faire venir des pousses plus fortes.

*3 trogne :Coupe du tronc ou des branches maîtresses d'un arbre, à un niveau plus ou moins élevé, afin de mettre les jeunes pousses à l’abri et provoquer le développement de rejets.

*4 taille de formation : Consiste à supprimer les fourches et les grosses branches concurrençant le tronc ou compromettant la rectitude de celui-ci.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière