Aller au contenu principal

Plan stratégique national
A 67 ans, les agriculteurs vont devoir choisir entre les aides Pac et la retraite

Dans le cadre du plan stratégique national, version française de la réforme de la Pac, le ministère de l’agriculture a tranché sur la définition d’agriculteur actif. A l’âge limite de la retraite, les agriculteurs ne pourront plus cumuler retraite et aides Pac.

Mains de senior
Quelque 20 000 agriculteurs âgés de plus de 67 ans devraient être amenés à faire ce choix dès début 2023.
© Pixabay

Le ministre de l’Agriculture a tranché hier à l’occasion d’un Conseil supérieur d’orientation (CSO) sur la définition de l’agriculteur actif dans le cadre du plan stratégique national de la réforme de la PAC. Pour être considéré comme agriculteur actif, il faudra à partir de 2023 choisir au-delà de l’âge limite de la retraite, soit 67 ans, entre faire valoir ses droits à la retraite et demander les aides Pac. Dans le cadre de la future Pac, « si j’ai atteint l’âge légal de départ à la retraite, soit je fais valoir mes droits à la retraite, et je n’ai plus le droit aux aides Pac, soit je continue mon activité avec des aides Pac et auquel cas je ne fais pas valoir mes droits à la retraite », a détaillé à la presse le cabinet du ministre de l’Agriculture. Un groupe de travail doit se réunir en janvier pour définir des cas particuliers à cette définition « provisoire », comme le fait d’être installé avec un jeune agriculteur.

Selon le ministère de l’Agriculture, quelque 20 000 agriculteurs âgés de plus de 67 ans devraient être amenés à faire ce choix dès début 2023.

Le ministère rappelle que la deuxième condition pour être considéré comme agriculteur actif est d’être adhérent à une assurance contre les accidents du travail (Atexa).
 

Définition de jeunes agriculteurs

Au cours du CSO, le 20 décembre, le ministre de l’Agriculture a aussi présenté les ultimes arbitrages avant l’envoi cette semaine à Bruxelles du projet de déclinaison française de la Pac 2023. Julien Denormandie a confirmé l’âge limite de 40 ans pour être considéré comme jeune agriculteur. Cette définition exclura les jeunes diplômés de niveau 4 non agricoles (bac, bac pro), contre la demande de Régions de France, rapportent nos confrères d’Agrafil.

Une MAEC dédiée aux algues vertes

Le cabinet du ministre de l’Agriculture a par ailleurs confirmé la création d’une nouvelle mesure agro-environnementale et climatique (MAEC) dédiée aux algues vertes (avec des objectifs de réduction d’intrants et d’augmentations de la couverture des sols). Il a aussi précisé que concernant les éco-régimes certaines cultures permanentes (lavande/lavandin, asperges, artichauts, miscanthus, houblon…) seraient considérées comme cultures de diversification.

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité