Aller au contenu principal

170 exploitations en agriculture de conservation obtiennent le label « Au cœur des sols »

L'Association pour la promotion d’une agriculture durable (Apad) vient d'attribuer le label « Au cœur des sols » à 170 exploitations en agriculture de conservation. Pour les agriculteurs, cette reconnaissance peut favoriser la création de filières localisées et être valorisée sur le marché du carbone.

© Philippe Garcelon / flickr

Elles avaient postulé il y a un an : 170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d'agriculture de conservation « Au cœur des sols », a annoncé l'Apad (Association pour la promotion d’une agriculture durable), à l'origine du projet. Dans une conférence de presse organisée par l’association le 5 mars, Sylvain Delahaye, membre du comité de pilotage du label au sein de l'Apad, a souligné que seulement une dizaine d'exploitations auditées n'ont pas décroché le label, ce qui « montre qu'il est assez adapté aux pratiques des agriculteurs ».

Lire aussi : découvrez la viticulture de conservation

Construction de filières et valorisation sur le marché du carbone

Depuis un an, le collectif a fait évoluer les critères, notamment à destination de la viticulture et de l'arboriculture. Les perspectives de valorisation sont de deux ordres : d'abord la construction de filières localisées (moulin, par exemple), à défaut de pouvoir convaincre de grandes coopératives, faute de volumes suffisants pour l'instant. L'autre grande valorisation se situe du côté du marché du carbone. Des démarches sont en cours auprès du ministère de la Transition écologique pour intégrer le label Bas carbone, que l'association espère voir aboutir en 2021. « Nous avons beaucoup de contacts avec des acheteurs de crédits carbone, nous sommes très confiants pour la suite », a assuré Sophie Gardette, directrice de l'Apad.

Lire aussi « L’agriculture de conservation des sols fait son salon » dans Terres et Territoires

 

Lire aussi « [Vidéo] Baptiste, dans l’agriculture de conservation et " artisan de demain " »

Lire aussi « Patrice Pervez propose aux agriculteurs et au grand public " La grande réconciliation avec la nature " »

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité