Aller au contenu principal

Recensement agricole
100 000 exploitations agricoles ont disparu en dix ans : portrait de l’agriculture française en 2020

La France ne compte plus que 389 000 exploitations agricoles en 2020, soit environ 100 000 de moins (-21%) qu’en 2010. C’est l’un des enseignements du recensement agricole 2020 présenté par le ministère de l’Agriculture. Portrait de l’agriculture française d’aujourd’hui en dix chiffres clés.

Champs en France
La taille moyenne d’une exploitation agricole française en 2020 est de 69 hectares, soit 14 hectares de plus qu’en 2010 (+25%) et 27 hectares de plus qu’en 2000.
© Pixabay

 

Julien Denormandie a présenté ce vendredi 10 décembre les premiers résultats du recensement agricole 2020. Réalisée entre le 1er octobre 2020 et le 15 mai 2021, cette opération intervenant tous les dix ans, permet de dresser le portrait de l’agriculture française. 290 000 questionnaires ont été envoyés en ligne et 100 000 recensements ont été réalisés en direct auprès d’un échantillon d’exploitations représentatif grâce à 1500 enquêteurs sur le terrain. Les résultats complets seront connus à la fin de l’année 2021. Selon le ministre de l’Agriculture, ces résultats montrent que la France dispose d’un « modèle agricole de qualité et à taille humaine ».

Que retenir de ce recensement ?

 

 
  • 389 000 exploitations agricoles. La France ne compte plus que 389 000 exploitations agricoles en 2020, soit environ 100 000 de moins (-21%) qu’en 2010 où 490 000 exploitations agricoles étaient recensées. Une dynamique baissière continue depuis les années 70 mais qui est légèrement moins forte qu’entre 2000 et 2010, avec une perte de 2,3% en moyenne d’exploitations agricoles par an entre 2010 et 2020 contre -3% par an entre 2000 et 2010.
     
Source : Ministère de l'Agriculture
 


 

  • 26,7 millions d’hectares de SAU. La surface agricole utile en France couvre 26,7 millions d’hectares, en baisse de 1% par rapport à 2010. Une SAU qui représente ainsi près de 50% du territoire métropolitain et tend à se stabiliser.


Un modèle d'exploitations agricoles à taille humaine
 

 
  • 69 hectares en moyenne. La taille moyenne d’une exploitation agricole française en 2020 est de 69 hectares, soit 14 hectares de plus qu’en 2010 (+25%) et 27 hectares de plus qu’en 2000. Un chiffre à comparer aux 81 hectares de moyenne enregistrées au Royaume-Uni, 79 hectares en moyenne au Danemark ou encore 332 hectares en moyenne au Canada et 178 hectares en moyenne aux Etats-Unis. « Nous avons un modèle d’exploitations agricoles à taille humaine, très loin de ce que certains voudraient faire croire quant à l’industrialisation galopante de notre agriculture », a tenu à souligner Julien Denormandie ce vendredi 10 décembre lors de la présentation des résultats du recensement agricole 2020. « Et ce quelle que soit la nature des exploitations », a-t-il précisé



 

Evolution de la surface moyenne par spécialisation

Spécialisation

Surface moyenne en 2010

Surface moyenne en 2020

Grandes cultures

77

87

Horticulture, maraîchage

9

12

Viticulture

16

19

Fruits, autres cultures permanentes

17

23

Bovins lait

78

106

Bovins viande

65

85

Bovins mixtes

102

123

Ovins, caprins, autres herbivores

33

49

Porcins, volailles

42

55

Polyculture, polyélevage

72

94

Exploitations non classées

10

9

Source : Ministères de l’Agriculture, recensements 2010 et 2020
 

 
  • 52% des exploitations sont spécialisées en production végétale. Le nombre d’exploitations spécialisées en production végétale diminue moins fortement que le nombre total d’exploitations (-9% au lieu de -21%). Résultat : leur part dans l’ensemble des exploitations agricoles françaises est passée de 45% en 2010 à 52% en 2020. A l’inverse, les exploitations spécialisées en élevage ont reculé de 31% en nombre (soit 64 000 exploitations en moins en dix ans). La baisse est plus marquée sur les exploitations combinant plusieurs types d’élevages, comme les exploitations bovins mixtes (-41%) et polyculture-élevage (-41%).
    Source : Ministère de l'Agriculture
 
  • 391 000 agriculteurs. La France comptait 391 000 agriculteurs (exploitants, coexploitants ou associés actifs) en 2020 contre 446 000 en 2010. Globalement l’ensemble de la main d’œuvre travaillant dans des exploitations représente 659 000 équivalents temps plein contre 740 000 en 2010, soit une baisse de 11%. Le nombre de salariés permanents non familiaux augmente de 128 000 à 139 000 (+8,6%) en dix ans alors que le nombre de membres de la famille travaillant de manière permanente sur l’exploitation est passé de 87 000 à 54 000 (-38%).
     

Répartition du volume de travail dans les exploitations agricoles en 2010 et 2020

 

2010

2020

Exploitants, coexploitants et associés actifs

446 000

391 000

Membres de la famille travaillant de manière permanente

87 000

54 000

Salariés permanents non familiaux

128 000

139 000

Main d’œuvre saisonnière ou occasionnelle

79 000

76 000

Ensemble de la main d’œuvre en ETP

740 000

659 000

Source : Ministère de l'agriculture - recensements 2010 et 2020

 

 

  • 58% des agriculteurs (chefs d’exploitation et coexploitants) ont 50 ans ou plus. Un chiffre en hausse de 6 points de puis 2010. Tandis que la part des agriculteurs de 60 ans ou plus est passée en dix ans de 20% à 25%. Si la proportion des jeunes exploitants de moins de 40 ans reste stable à 20% en 2020, ces chiffres montrent incontestablement un vieillissement certain de la population agricole française. « L’enjeu du renouvellement des générations est tel qu’il faut redoubler d’efforts pour augmenter le nombre d’installations. Nous sommes à 14 000 par an, nous devrions passer à 20 000 », lance Julien Denormandie.
     
     
  • 27% des exploitants agricoles sont des femmes. La part des femmes à la tête des exploitations agricoles a reculé de 1% en dix ans pour atteindre 27% en France métropolitaine. 130 068 femmes sont ainsi cheffes d’exploitation, coexploitantes ou associées. Pour féminiser davantage le métier, le ministre de l’Agriculture estime qu’une plus grande reconnaissance du travail des femmes est nécessaire mais aussi une meilleure prise en compte des équilibres de vie (congé maternité, conditions de travail, pénibilité du travail…).


La part des exploitations en bio a triplé en dix ans
 

 
  • 47 091 exploitations agricoles en agriculture biologique. En dix ans la part des exploitations en agriculture biologique a triplé en France, passant de 4 à 12%. En 10 ans le nombre d’exploitations en agriculture bio a augmenté de 162% pour atteindre 47 000 exploitants. En comparaison l’Allemagne a, elle, connu une croissance de 60% sur la même période. Le ministère de l’agriculture précise que les chefs d’exploitation cultivant en bio sont en moyenne plus jeunes et plus diplômés que les autres. La taille moyenne d’une exploitation en agriculture bio est de 61 hectares.
     
     
  • 36% des exploitations agricoles fournissent des produits sous signe de qualité ou d’origine (agriculture biologique, label, IGP, STG, AOP…). Cette part est en hausse de 10 points par rapport à 2010 (27% à cette date). 27% de l’ensemble des exploitations agricoles ont au moins une production sous signe de qualité ou d’origine autre que l’agriculture biologique, une proportion en hausse de 3 points en dix ans. Cette progression concerne plus particulièrement les moyennes et grandes exploitations qui sont maintenant respectivement 33% et 38% à avoir au moins une production sous signe de qualité ou d’origine (hors bio).
     

Part des exploitations produisant avec au moins un signe de qualité (hors agriculture biologique)

Spécialisation

2010

2020

Grandes cultures

3%

5%

Maraîchage ou horticulture

3%

4%

Viticulture

93%

93%

Cultures fruitières ou autres cultures permanentes

29%

33%

Bovins lait

19%

24%

Bovins allaitants

15%

19%

Bovins mixte

18%

18%

Ovins, caprins ou autres herbivores

12%

18%

Porcins ou volailles

20%

29%

Polyculture et/ou polyélevage

17%

23%

 

 

  • 23% des exploitations agricoles françaises pratiquent les circuits courts, en vente directe ou via un seul intermédiaire. Soit près de 90 000 exploitations concernées, un nombre en hausse de 4000 en 10 ans (+ 6 points).
     

Les plus lus

Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
Pierre Rouault (Union centriste), Laurent Duplomb (LR) et Serge Mérillou (socialiste) trois sénateurs dans une exploitation agricole.
La Ferme France recule : constat alarmant et solutions du Sénat
Un rapport sénatorial transpartisan appelle à mettre en place un plan d’urgence pour redresser la compétitivité de l’agriculture…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Publicité