Aller au contenu principal

Le groupe coopératif Terrena repasse dans le vert

Après avoir tourné la page du poulet export Doux, le groupe Terrena mise sur la polyvalence, la résilience et la différenciation, notamment en volailles.

En 2019, la coopérative Terrena a réalisé 1 771 M€ de chiffre d’affaires et a renoué avec les bénéfices avec un résultat net de 5,20 M€ (-15 M€ en 2018), ce qui a permis un retour de 11,50 M€ aux adhérents. Quant aux résultats globaux, filiales comprises, ils sont de 4 860 M€ de chiffre d’affaires (dont 1 472 M€ pour Galliance) et de 105 M€ d’Ebitda. « La polyvalence de Terrena est un de nos atouts, souligne Olivier Chaillou, président de Terrena. Les résultats s’améliorent et les filières différenciées représentent désormais 27 % de notre chiffre d’affaires. » Chez Galliance, ces filières continuent leur progression, avec +18 % pour les volailles bio Bodin, +18 % en œufs plein air, + 25 % en œufs bio. Du côté de la filiale œuf Noréa, 64 % des pondeuses sont désormais logées dans des élevages alternatifs. La marque Nouvelle agriculture (NA) s’est aussi élargie, avec des poulets et pintades NA et sous signes de qualité label rouge et bio.

Un abattoir « volailles différenciées » en 2022

Galliance s’étant engagé à répondre au plus tard en 2024 à 100 % des critères du Better Chicken Commitment, une réflexion est en cours sur l’accès des volailles classiques à l’extérieur. La filière a aussi rejoint l’Association étiquetage bien-être animal (étiquette bien être lancée par Casino) et participe à la définition d’un référentiel et d’un étiquetage commun au bien-être animal. Dédié aux filières différenciées (Nouvelle agriculture, label rouge, bio), le projet de nouvel abattoir d’Ancenis se poursuit. Le permis de construire a été déposé et le projet est au stade de l’enquête publique. 43 M€ seront investis dans l’outil d’une capacité de 500 000 volailles par semaine, issues de 410 élevages. L’accent a été mis sur l’optimisation des conditions de travail et sur le bien-être animal, avec un quai d’attente fermé et ventilé et un tunnel d’anesthésie au CO2. Son ouverture est prévue en 2022.

 

voir aussi : Bernard Royal Dauphiné lance le poulet de mon enfance

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

La ferme solaire de Rom dans les Deux-Sèvres compte 33 000 m2 de panneaux et devrait produire 7,3 millions kWh par an. © Technique Solaire
Une méga installation conciliant des canards en plein air et du solaire en toiture
La société de développement Technique Solaire investit dans des champs d’ombrières photovoltaïques chez des éleveurs de volailles…
Un élevage de canards de chair équipé de panneaux depuis 2013 dans le Maine et Loire © Solewa
Trois raisons pour continuer à investir dans le photovoltaïque agricole
Investir dans du photovoltaïque à la ferme est de plus en plus d’actualité. Régis Le Carluer, conseiller énergies renouvelables à…
Influenza aviaire à H5N8 : La France passe en risque « élevé »

L’arrêté a été pris le 4 novembre et

Karine Ruault, entourée de son mari Kamuran Yilmaz et de leurs enfants Zérya et Elyas, a suivi le parcours à l’installation jeune agriculteur, lui permettant de bénéficier de conditions d’installation optimales. © A. Puybasset
Une installation en volaille de chair rondement menée
Karine Ruault s’est installée à 28 ans avec un bâtiment neuf en volaille de chair. Être bien accompagnée lors de son projet a été…
Antispécisme : Red Pill (ex DxE France) renonce aux vidéos clandestines en élevage
Contacté par Agra Presse le 9 novembre, William Burkhardt annonce que l'association Red Pill (ex-DxE France) qu'il a co-fondée…
pigeonneaux au nid
Covid-19 : Trois millions d’euros pour les éleveurs de canards, pintades, cailles et pigeons
Les éleveurs de pintades, canards, cailles et pigeons vont bénéficier d'une aide spécifique de l’État, à hauteur de 3 millions d'…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)