Aller au contenu principal

L’abattoir de volailles SNV lance la marque « Fermier de Normandie »

Le transformateur de volailles SNV, les Fermiers du Bocage et le Syvor lancent la marque Fermier de Normandie en grande distribution.

L'étiquette du "Fermier de Normandie" vendu dans le rayon libre service des GMS
© SNV

La filiale normande du groupe LDC s’adapte à des consommateurs de plus en plus en attente de produits locaux et désireux de produits authentiques. Avec deux groupements de producteurs, SNV lance  la marque « Fermier de Normandie »  qui «  a pour ambition de transmettre au consommateur la qualité d’un terroir reconnu, à travers entre autres, un logo qui se veut plus affirmé, identitaire et très reconnaissable », indique le communiqué de presse. Cette marque se substitue à deux précédentes marques « Le fermier normand » qui était vendu au rayon boucherie des GSM et le « poulet fermier de Normandie » délivré en libre service.

L'étiquette du Fermier Normand
étiquette poulet fermier de Normandie

 

 

 

Issues d’une souche rustique à croissance lente, ces volailles fermières sont élevées en plein air pendant 81 jours minimum et nourries avec 75% de céréales 100% françaises. Elles sont certifiées label rouge et bénéficient de l’IGP volailles de Normandie.

La gamme comprend le poulet entier (blanc et jaune) et ses découpes (filet, cuisse), ainsi que de la pintade entière.

La différence entre les produits proposés en libre-service (LS) et au rayon boucherie porte sur la présentation : étiquette cartonnée plus sobre et traditionnelle en boucherie qu’en LS (étiquette colorée) et produits non filmés.

nouvelle étiquette Fermier de Normandie GMS rayon boucherie
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Théo Ripoche, 23 ans, s'est installé avec un nouvel atelier avicole pour diversifier l'exploitation bovine.
Un poulailler autoconstruit pour diversifier l’élevage bovin
Le Gaec de La Rouillère a largement participé à la construction de son poulailler polyvalent de 1 800 m2. L’économie…
Violaine Quéré, productrices d'œufs bio : « Le principal objectif de l’agroforesterie est d’inciter les poules à sortir davantage et à aller jusqu’au bout du parcours enherbé. »
Un parcours arboré et source de protéines pour les poules pondeuses
Pour inciter ses poules pondeuses bio à occuper les parcours, Violaine Quéré a planté des haies et des arbres de bois-d’œuvre et…
Trois astuces d’éleveurs de volailles primées par les Chambres d'Agriculture de Bretagne
Les Chambres d’Agriculture de Bretagne ont dévoilé le 16 décembre les gagnants de leur concours Trucs et Astuces de 2021. Trois…
Le ballot de paille est un enrichissement particulièrement apprécié par les poulets car il leur permet de se percher, d’explorer grâce aux brins de paille qui dépassent, mais aussi de se reposer en s’adossant contre les bords.
Bien être animal : choisir les enrichissements de ses poulets
Des enquêtes approfondies en élevage réalisées par l'Itavi ont permis d’évaluer l’impact de différents enrichissements favorisant…
Dernière ligne droite pour le sauvetage de Poulehouse
Inventeur de « l’œuf qui ne tue pas la poule » en 2017, la société Poulehouse coule sans avoir démontré ni l’…
Génétique poule : Le groupe allemand EW acquiert Novogen et Verbeek
Le Groupe Grimaud a décidé, « suite à une réorientation stratégique », de céder sa division de sélection et accouvage de…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)