Aller au contenu principal

« La filière avicole vit un tournant avec la réglementation bio »

Dans un contexte européen de relative libéralisation des conditions de production, Benoît Drouin, président de la commission bio du Synalaf, compte sur la responsabilité des organisations de gestion et de production pour garder le cap de la cohérence du bio français.

Benoît Drouin produit du lait (400 000 l/an) et des volailles de chair (4 bâtiments de 400 m2) en polyculture sur une exploitation sarthoise de 135 ha (80 ha en herbe), convertie depuis 1996, d’abord par le poulet. © P. Le Douarin
Benoît Drouin produit du lait (400 000 l/an) et des volailles de chair (4 bâtiments de 400 m2) en polyculture sur une exploitation sarthoise de 135 ha (80 ha en herbe), convertie depuis 1996, d’abord par le poulet.
© P. Le Douarin

Êtes-vous satisfait du nouveau règlement bio ?

Benoit Drouin- C’est le résultat d’un compromis entre les pays du nord et du sud, aux cultures et à l’Histoire – notamment agricole — bien différentes. Au nord de l’Europe, les principales différences portent sur la vision d’un foncier à ne pas gaspiller, sur les trois mois d’élevage d’un poulet français jugés surréalistes, et sur une taille d’atelier sans importance tant que la règle bio est respectée. Il faut dire qu’en France, le développement de la bio avicole est intimement lié à l’histoire du label rouge. Or, les pays du sud n’ont pas obtenu satisfaction sur la plupart de ces points. Ce n’est pas faute de les avoir défendus bec et ongles pendant des années.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Eureden développe le concept de l'élevage au sol "Mieux-être animal" pour remplacer les cages qui disparaîtront en 2025.
Les défis de la nouvelle branche œuf d’Eureden
Effective depuis le 1er janvier, l’union des coopératives bretonnes Triskalia et D’Aucy a donné naissance à la filière…
Influenza aviaire : les nouvelles règles à respecter pour les éleveurs de volailles
La nouvelle réglementation sur la prévention sanitaire et la lutte contre l’influenza aviaire a été officialisée ce jeudi matin…
Elevé au minimum jusqu'à 56 jours, le poulet Plein Champ a accès au même parcours que le poulet label rouge de Loué..
Loué prépare l’avenir avec son poulet certifié Plein Champ
Lancé en mars 2020, le poulet certifié qui sort à l’extérieur et qui est produit par les Fermiers de Loué, est destiné à s’…
La colibacillose clinique résulte de la présence de souches virulentes associées à des conditions d'élevage à risque.
La colibacillose n’est pas une fatalité en élevage de poulet
Le suivi de 80 élevages de poulets enseigne que l’incidence de la colibacillose peut être atténuée par des mesures de biosécurité…
La gestion en flux tendu des plannings de ramassage est ressortie comme un point bloquant majeur à l'observance de la biosécurité.
Aider les équipes de ramassage de volailles à intégrer la biosécurité
De bonnes conditions d’accueil, un planning de ramassage bien anticipé et une meilleure communication entre acteurs sont autant…
La famille Auzanneau devant le bâtiment neuf de 850 m2. Romain nouvel installé, Marie Ange et Éric.
Famille Auzanneau en Deux-Sèvres : « On a construit pour développer notre vente directe d'oeufs »
Au mois de juillet, la famille Auzanneau a ouvert les portes de son élevage de poules pondeuses plein air à l'occasion de l'…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)