Aller au contenu principal

« J’ai invité le public à planter un arbre sur le parcours de mes poules pondeuses »

Guillaume Rodier a saisi toutes les occasions pour présenter son projet de poules pondeuses bio avec agroforesterie et obtenir l’adhésion des riverains, avant que ne s’expriment les premières oppositions.

Guillaume Rodier, installé dans l’Aisne « Il ne faut pas avoir peur de communiquer sur notre projet, le plus tôt possible, même si cela prend du temps et que ce n’est pas notre métier. » © A. Puybasset
Guillaume Rodier, installé dans l’Aisne « Il ne faut pas avoir peur de communiquer sur notre projet, le plus tôt possible, même si cela prend du temps et que ce n’est pas notre métier. »
© A. Puybasset

« Comment il va mon arbre ? » Aujourd’hui encore, les enfants du village de Guillaume Rodier l’interrogent régulièrement sur le devenir de l’arbre qu’ils ont planté 18 mois plus tôt sur le parcours de son élevage de 24 000 poules pondeuses bio. « Ce fut une expérience géniale ! Les gens étaient curieux et intéressés. Ils se sont approprié mon projet. J’avais atteint mon objectif ! » Après avoir travaillé dix ans dans le secteur de l’industrie, Guillaume a repris en 2019 l’exploitation de grandes cultures de son père avec le projet de convertir en bio une partie des terres et de se diversifier dans l’œuf et l’agroforesterie (2 550 arbres sur 10 hectares de parcours). Il est installé à Brécy, près de Château-Thierry.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Eclosion à la ferme (concept X-Treck)
Les Pays-Bas passent à l’alimentation précoce des poussins de chair
D’ici septembre 2024, tous les poussins de chair nés aux Pays-Bas devront avoir accès à l’alimentation dans les 36 heures qui…
Eureden développe le concept de l'élevage au sol "Mieux-être animal" pour remplacer les cages qui disparaîtront en 2025.
Les défis de la nouvelle branche œuf d’Eureden
Effective depuis le 1er janvier, l’union des coopératives bretonnes Triskalia et D’Aucy a donné naissance à la filière…
Influenza aviaire : les nouvelles règles à respecter pour les éleveurs de volailles
La nouvelle réglementation sur la prévention sanitaire et la lutte contre l’influenza aviaire a été officialisée ce jeudi matin…
Elevé au minimum jusqu'à 56 jours, le poulet Plein Champ a accès au même parcours que le poulet label rouge de Loué..
Loué prépare l’avenir avec son poulet certifié Plein Champ
Lancé en mars 2020, le poulet certifié qui sort à l’extérieur et qui est produit par les Fermiers de Loué, est destiné à s’…
La colibacillose clinique résulte de la présence de souches virulentes associées à des conditions d'élevage à risque.
La colibacillose n’est pas une fatalité en élevage de poulet
Le suivi de 80 élevages de poulets enseigne que l’incidence de la colibacillose peut être atténuée par des mesures de biosécurité…
La gestion en flux tendu des plannings de ramassage est ressortie comme un point bloquant majeur à l'observance de la biosécurité.
Aider les équipes de ramassage de volailles à intégrer la biosécurité
De bonnes conditions d’accueil, un planning de ramassage bien anticipé et une meilleure communication entre acteurs sont autant…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)