Aller au contenu principal

[Covid-19] Les achats d’œufs explosent de 44 % en magasins

Les premiers chiffres de ventes d’œufs en magasins pendant le confinement dépassent largement les estimations des professionnels.

Face à l'afflux de commandes, les centres d'emballage sont soumis à forte tension pour y répondre
© P.Le Douarin

L’interprofession de l’œuf (CNPO) vient de communiquer la progression des ventes d’œufs dans les magasins à partir du 16 mars, date de début du confinement. Sur la période allant du 16 mars au 12 avril, les volumes vendus ont progressé de 44 % - 611 millions d’unités- tous circuits confondus et de 72 % dans les magasins de proximité. Le CNPO ne détaille ni l’évolution du prix d’achat, ni la répartition des volumes selon le mode d’élevage, précisant néanmoins que tous les modes sont concernés compte tenu de l’ampleur de la demande et que les tarifs restent abordables.

 Les 185 millions d’œufs supplémentaires ont été fournis par les mêmes outils industriels de conditionnement. Ils ont donc dû se réorganiser pour fonctionner plus longtemps (en 2x8 heures et même 24h/24h) et en utilisant plus d’emballages de grande capacité pour gagner en productivité. Comme les poules ne pondent pas plus qu’avant le confinement, il a fallu réorienter les cheptels prévus pour fournir les secteurs RHD et industrie, notamment des poules à œufs blancs. Des ruptures d’approvisionnement ont été constatées, mais elles sont momentanées et isolées. Elles résultent de pics aléatoires de la demande et de grippages des flux liés notamment à la désorganisation du transport et à l’indisponibilité en personnel et emballage.

(1) recensées par l’Iri sur les emballages gencodés en caisse

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Eureden développe le concept de l'élevage au sol "Mieux-être animal" pour remplacer les cages qui disparaîtront en 2025.
Les défis de la nouvelle branche œuf d’Eureden
Effective depuis le 1er janvier, l’union des coopératives bretonnes Triskalia et D’Aucy a donné naissance à la filière…
Influenza aviaire : les nouvelles règles à respecter pour les éleveurs de volailles
La nouvelle réglementation sur la prévention sanitaire et la lutte contre l’influenza aviaire a été officialisée ce jeudi matin…
La balle de luzerne est posée à même le sol ou suspendue.
La luzerne déstructurée occupe plus longtemps les poules pondeuses
La balle de luzerne déstructurée de Désialis montre une efficacité supérieure sur l’activité des poules et une durée de…
Elevé au minimum jusqu'à 56 jours, le poulet Plein Champ a accès au même parcours que le poulet label rouge de Loué..
Loué prépare l’avenir avec son poulet certifié Plein Champ
Lancé en mars 2020, le poulet certifié qui sort à l’extérieur et qui est produit par les Fermiers de Loué, est destiné à s’…
La couleur de la Brown Rustic est plus homogène que celles des deux autres souches brunes Lohmann.
Génétique : Lohmann lance la poule Brown Rustic
Lohmann France a annoncé au Space la commercialisation des premières poulettes de sa nouvelle souche Rustic dès le mois de…
BD France teste depuis deux ans un procédé d'éclosion à la ferme mis au point par les couvoirs Belgabroed, Vervaeke-Belavi et Van Hulst en Belgique et aux Pays-Bas.
Éclosion à la ferme : BD France est dans les starting-blocks
Après deux ans de tests avec le groupe LDC, le groupe d’accouvage BD France est prêt à mettre à disposition de tous sa technique…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)