Aller au contenu principal

Wine Paris espère attirer 20 000 visiteurs

Lors d’une conférence de presse organisée le 25 janvier, les organisateurs de Wine Paris & Vinexpo Paris ont réaffirmé le maintien du salon parisien, du 14 au 16 février 2022. Ils ont aussi voulu montrer la mobilisation de la filière pour assurer la réussite de l'événement.

Malgré le contexte toujours incertain engendré par la pandémie de Covid-19, les organisateurs de Wine Paris & Vinexpo Paris comptent bien profiter d'une dynamique économique favorable pour le commerce du vin.
© Philippe Labeguerie & Joanna Margan/Wine Paris & Vinexpo Paris

Se maintenir en 2022, et du 14 au 16 février, sans céder aux sirènes d’un report en juin, c’est le pari assumé par Wine Paris & Vinexpo Paris. Réunis pour une conférence de presse le 25 janvier, les organisateurs ont éprouvé le besoin d’affirmer en chœur leur unité autour de cet événement qui engage la filière toute entière, sur fond de contexte sanitaire toujours incertain.

« Le but de ce salon est de faire du commerce. Aujourd’hui il n’y a pas de débat sur le fait que le mois de février est ad hoc pour faire du commerce de vin », estime Stéphane Zanella, président du Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon (CIVR). « Nous sommes le premier salon professionnel de l’hémisphère sud qui n’a pas été annulé. Ce serait une erreur magistrale de ne pas le faire. Nous sommes des vignerons, nous avons l’habitude des risques », renchérit Jacques Gravegeal, vice-président délégué d’InterOc.

Plus de 2770 exposants annoncés

Les différentes parties prenantes du salon affirment enregistrer peu d’annulations. « Sur 120 entreprises inscrites sous la bannière Vinisud, 4 ont annulé » selon Christophe Bousquet, président du Conseil interprofessionnel du vin du Languedoc (CIVL). Paul Fabre, directeur de l’Interprofession des vins du Sud-Ouest (IVSO) affirme ne pas avoir enregistré de défection dans ses rangs, et se réjouit de compter plus d’exposants que lors des précédentes éditions. Rodophe Lameyse, directeur général de Wine Paris & Vinexpo Paris, a toutefois confirmé des annulations du côté des exposants bordelais, le syndicat des négociants bordelais Bordeaux Négoce n'étant pas favorable au maintien du salon. A ce jour, un peu plus de 2770 exposants sont enregistrés. Après les Français, les Italiens seront les exposants les plus présents.

Des ambitions de visitorat revues

Le salon vise 20 000 visiteurs professionnels nationaux et internationaux. La dernière édition, en février 2020, juste avant la flambée de l'épidémie de Covid-19, avait attiré 29 000 visiteurs. Pour cette édition, les organisateurs misent sur la motivation des visiteurs plus que sur leur nombre. « N’oublions pas que c’est dans un contexte tout à fait particulier que l’on fait ce salon », souligne Jacques Gravegeal en prévision du temps des bilans.

« Nous avons actionné tous les leviers », assure Rodophe Lameyse, citant notamment le dispositif de l'agence Business France pour financer la venue d’acheteurs internationaux. « Nous avons la conviction que c’est le meilleur moment économique », estime-t-il.

Les professionnels américains au rendez-vous

Au 25 janvier, le salon Wine Paris & Vinexpo Paris fait état de 7 000 visiteurs inscrits, à 45% étrangers et 55% français. Rodolphe Lameyse note une forte présence des visiteurs américains, numéro 3 actuels des pays d’origine des visiteurs inscrits, derrière les Pays-Bas et la Belgique. Le directeur général du salon s’est montré confiant sur la montée en puissance des inscriptions, assurant que depuis l’annonce du maintien, le rythme s’accélère.

Le passe vaccinal, principale contrainte

En terme de protocole, « la principale contrainte sera le passe vaccinal », souligne Rodolphe Lameyse. Le port du masque sera bien entendu obligatoire dans le salon, mais les dégustations ne sont pas soumises à des restrictions particulières. Les organisateurs affirment toutefois une vigilance particulière sur la gestion des verres et de leur nettoyage. Déambuler avec son verre sera interdit.

« La pandémie est mondiale. Depuis 2 ans, les professionnels de tous les pays ont intégré les gestes barrières », se rassure Rodolphe Lameyse. Un référent médical vérifiera les données vaccinales des visiteurs étrangers. Une zone de tests est prévue.

Si les organisateurs constatent que les conditions de déplacements entre pays sont plus faciles et qu’en France, certaines contraintes sont assouplies, le suspens reste entier. Il ne reste que trois semaines avant l’ouverture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Pascal Preys, entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur métallique en M, le Tut'M.
[Astuce] « J’ai créé un tuteur s’autoclipsant sur le fil de palissage : le Tut'M »
Pascal Preys, ancien vigneron et entrepreneur de travaux viticoles basé à Abzac, en Gironde, a conçu et breveté un tuteur en M,…
Les rotors à axe horizontal et fils sont les plus plébiscités par les viticulteurs pour la tonte sous le rang.
Bien choisir ses tondeuses interceps
Afin de répondre à la demande croissante de tonte du cavaillon de la vigne, les solutions techniques se multiplient. Voici les…
Massey Ferguson - Cabine plancher plat et jusqu'à 120 ch sur les MF 3
Massey Ferguson a dévoilé sa nouvelle gamme de tracteurs spécialisés, les MF 3, culminant désormais à 120 ch.
Astuces viti-vinicoles : le top 10 de la rédaction
Une bêche roulante, une laveuse de caisses à vendange ou encore une station météo. Voici les dix bricolages viti-vinicoles qui…
John Deere renouvelles ses tracteurs vignerons et fruitiers.
John Deere - Les tracteurs spécialisés plus puissants et plus confortables
John Deere dévoile la nouvelle génération de tracteurs vignerons et fruitiers. 
Forge Boisnier - L'Emisol XL, le porte-outils bodybuildé toutes options
Connu pour ses porte-outils interceps Emisol, Forge Boisnier en lance une version bodybuildée. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole