Aller au contenu principal

Les préfets vont analyser la situation des bassins viticoles

Les représentants de la filière vitivinicole ont rencontré le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau, le 25 juillet pour évoquer les nombreux dossiers d’actualité de la filière fortement confrontée aux conséquences des aléas climatiques et de la guerre en Ukraine. Les outils de gestion du marché à activer ont occupé une grande partie des discussions.   

Suite à leur rencontre avec le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau, le 25 juillet, les représentants de la filière vitivinicole attendent notamment des réponses sur le cadre réglementaires des réserves climatiques envisagées par plusieurs bassins viticoles.
© JC. Gutner

En rendez-vous avec Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, le lundi 25 juillet, les représentants de la filière vitivinicole ont longuement évoqué la situation du marché du vin avec les conséquences économiques qu’elle induit pour les exploitations. Partant du constat de situations très variables d’un bassin de production à l’autre, une phase d’analyse préalable a été enclenchée. Elle sera confiée aux préfets.

Distinguer le conjoncturel et le structurel

« Le but est de demander une expertise au niveau des préfets, par bassin, pour remonter des éléments et pour mobiliser les outils appropriés », résume Jérôme Despey, président du Conseil spécialisé vin de FranceAgriMer.

Il insiste notamment sur la nécessité de bien distinguer les mesures répondant à des problèmes structurels comme l’arrachage, d’outils adaptés à des déséquilibres conjoncturels comme la distillation ou le stockage privé.

« Distillation de crise, stockage, arrachage … ce ne sont pas des gros mots »

Ayant lui aussi participé à ce rendez-vous ministériel, Jean-Marie Fabre évoque les outils à activer pour un « recalibrage de la production ». « Distillation de crise, stockage, arrachage … ce ne sont pas des gros mots mais des moyens qui peuvent être utilisés », plaide le président des Vignerons indépendants. Il pointe aussi la nécessité pour la filière d’être dans une démarche de « quête de marché » en soutenant la production lorsque les débouchés sont identifiés. Face à la diversité des situations, il souligne la nécessité de trouver à chaque fois « le bon outil et le bon véhicule financier. Certaines mesures existent dans l’OCM, parfois elles existent ailleurs. Il faudra regarder », considère-t-il.  L’analyse demandée aux préfets intégrera les vendanges 2022 donc ne sera pas connue avant.

Des réponses rapides attendues sur les réserves climatiques

Au rayon des outils de régulation préventifs, destinés à compenser le déficit de production pour maintenir les marchés, figurent les réserves interprofessionnelles. De plus en plus de bassins de production y pensent face aux impacts récurrents des aléas climatiques sur le volume commercialisable. InterOc, l’Alsace, le Sud-Est et Bordeaux ont travaillés sur ce type d’outils, rappelle Jean-Marie Fabre.

« Nous avons demandé une accélération sur la partie réglementaire pour que les outils de réserve climatique soient utilisables dès la prochaine récolte », explique-t-il. Une demande qui semble avoir reçu l’assentiment de Marc Fesneau. « Le ministre s’est engagé à faire vite et à avoir des réponses rapides sur la réserve climatique », se réjouit le président des Vignerons indépendants.

Le ministre pas opposé à l’augmentation exceptionnelle du rendement butoir

Dans certaines appellations, c’est la possibilité de relever à titre exceptionnel le rendement butoir qui est souhaité, afin de profiter d’une récolte 2022 anticipée comme prometteuse sur leurs terroirs.

« Le ministre y est favorable. Un travail est mené en concertation avec l’Inao. Mais Marc Fesneau a beaucoup insisté sur le caractère exceptionnel de la mesure et sur le fait que ce n’était pas une modification des cahiers des charges », souligne Jérôme Despey.

Autant de sujets sur lesquels les représentants de la filière espèrent des retours rapides, les déclarations de récoltes constituant un horizon ultime pour certaines mesures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les éoliennes verticales que construit Denis Marchand sont constituées de pales métalliques qui animent un mât. Ce dernier est relié à un alternateur.
[Astuce] « J’ai confectionné une éolienne pour mon exploitation »
Denis Marchand est agriculteur à Avançon, dans les Hautes-Alpes, et fabrique ses propres éoliennes pour son exploitation. Voici…
Le conseil stratégique est un moment d'échange avec le vigneron, qui permet de poser un diagnostic et de donner des orientations pour améliorer l'utilisation des phytos.
Pensez à demander votre conseil stratégique avant de risquer votre Certiphyto
La loi impose aux viticulteurs qui ne sont ni en bio ni en HVE de justifier de deux conseils stratégiques phytosanitaires en cinq…
Prix des vignes en France
Quel prix des vignes par bassins viticoles et AOP en 2021 ? Retrouvez le barème indicatif
Le ministère de l’agriculture vient de publier un barème indicatif pour le prix des vignes en 2021, par bassins viticoles et AOP.
Huit variétés de vigne s'ajoutent au classement
Lors du Conseil spécialisé vin de FranceAgriMer du 12 juillet, huit variétés de vigne à raisins de cuve ont reçu un avis…
En cas de présence de symptômes de mildiou, il faudra  continuer à effectuer des traitements préventifs avant de nouvelles pluies pour éviter des recontaminations.
Optimiser le cuivre face au mildiou de la vigne
Du fait de leur toxicité sur les microorganismes du sol et les organismes aquatiques, les traitements cupriques doivent être…
La cochenille du cornouiller (Parthenolecanium corni) est celle que l’on retrouve un peu dans tous les vignobles.
Les cochenilles, des ravageurs de la vigne pas si secondaires
Les cochenilles sont en progression dans les vignobles septentrionaux. À surveiller, car elles peuvent transmettre les virus de l…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole