Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une bulle naturelle, mais pas sans maîtrise

En Bourgogne, le laboratoire Moreau Œnologie a mis en place des essais afin d’établir un protocole d’élaboration des pétillants naturels, aussi appelés Pet’Nat’. Voici les principaux enseignements de ces expérimentations menées en conditions réelles.

Marc Soyard (à gauche) et Antoine Miguel (au centre), qui ont participé aux essais, ont identifié le dégorgement comme le point critique dans l'élaboration des pétillants naturels.  © J.Gravé
Marc Soyard (à gauche) et Antoine Miguel (au centre), qui ont participé aux essais, ont identifié le dégorgement comme le point critique dans l'élaboration des pétillants naturels.
© J.Gravé

D’un côté, il y a des consommateurs à la recherche de vins effervescents différents, moins conventionnels. De l’autre, il y a des vignerons qui ont envie de faire « quelque chose de différent, moins contraignant que les effervescents sous appellation », comme l’explique Marc Soyard, régisseur du domaine de la Cras, en Côte d’or, qui élabore un pétillant naturel à partir de pinot noir. Et au milieu, il y a une offre de vins produits selon le principe de la méthode ancestrale de qualité extrêmement variable. « Bouteilles gerbeuses, trop de dépôts, bulles grossières, oxydation, goût de souris… Ces défauts autant constatés par les vignerons-élaborateurs que les distributeurs nous ont poussé à mettre en place des essais pour identifier les points critiques lors de l’élaboration des Pet’Nat’», lance Richard Angonin, œnologue chez Moreau Œnologie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

 © Cave Jumert
Une presse à sarments automotrice
Charles Jumert, vigneron à Villiers-sur-Loir dans le Loir-et-Cher, a transformé un enjambeur en presse à sarments automotrice.
Le nord beaujolais obligé d’utiliser la mention « bourgogne gamay »
Après près de six ans de bataille judiciaire, le conseil d'État a tranché. Les vignerons et négociants du nord beaujolais seront…
Un partenariat entre le Sival et Asia Agro-food Expo
Les négociations entamées en 2017 entre le Sival et Asia Agro-Food Expo, salon chinois spécialisé en production végétale, ont…
Le Traclink Pilot s’appuie sur un laser et autorise un décalage gauche ou droite.  © Lindner
Les systèmes de guidage augmentent la productivité
Caméras, GPS, ultrasons… Il existe une diversité d’outils pour assister la conduite des tracteurs vignerons.
[Contenu partenaire] ARMICARB®, contre oïdium et botrytis, une réponse biocontrôle qui a fait ses preuves
Le raisonnement des programmes fongicides vigne devient de plus en plus difficile. Pour gérer le complexe maladie (mildiou,…
Sculpteur travaillant des métaux de récupération, Julien Allègre a trouvé une nouvelle piste créative en découvrant les plaques de filtration. © J. Allègre
Des gravures sur plaque de filtration
Julien Allègre est d’abord sculpteur sur métaux usagés. Depuis deux ans, il expérimente un nouveau champ de création en utilisant…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole