Aller au contenu principal
Font Size

Un riesling grand cru minéral et complexe

Le riesling alsace grand cru Muenchberg 2009, du domaine Pierre Koch et fils, à Nothalten en Alsace, a reçu le grand prix du jury aux Grands concours du monde 2016. Focus sur son élaboration.

1 Des parcelles de grand cru enherbées

Les raisins servant à élaborer cette cuvée d’alsace grand cru proviennent de trois petites parcelles en arc de cercle, situées sur « la colline des moines », le Muenchberg. Toutes trois sont orientées plein sud et « bénéficient d’un micro-climat particulier », note le viticulteur, François Koch. Elles sont enherbées naturellement un rang sur deux, et enherbées avec un semis de seigle, radis et fétuque le second rang. La ligne des souches est quant à elle désherbée chimiquement. Le millésime 2009 a bénéficié d'un printemps humide et d'une fin de saison assez sèche, propices aux grands vins.

2 Réintégration des bourbes filtrées

Les raisins ont été ramassés manuellement, en comportes, à maturité (environ 13 % alc. potentiel). La matière était assez riche, avec un peu de pourriture noble. François Koch a pressé les grappes entières dans un pressoir à plateaux, à 1,2 bar maximum, et a effectué cinq ou six rebêches. Tous les jus, de goutte et de presse, ont été assemblés, puis ont subi un débourbage de 24 heures, avec enzymage et maintien à 14-15 °C. Le vigneron a arrêté le débourbage à une turbidité de 100 ou 120 NTU. Il a filtré ses bourbes sur filtre-presse et les a réintégrées à la cuvée, car « cela apporte de la complexité au vin », estime-t-il. Il a ensuite lancé la FA avec un ensemencement en Vitilevure KD, « une levure assez neutre, qui respecte le terroir et le cépage », explique le vigneron. Depuis, il opte pour un levurage en indigène. La FA a duré pratiquement un mois, à 18-20 °C. « Les baies proviennent d’un coteau enherbé et sont pauvres en azote. De plus, le riesling fermente lentement », analyse François Koch. Au final, le vin contient 10 g/l de sucres résiduels.

(((photo)))

3 Un élevage sur lies de huit mois

À l’issue de la FA, François Koch a soutiré le vin pour ôter les lies. Il a été sulfité à raison de 4 g/hl, tandis que les lies ont entamé leur malo. Cette dernière a duré cinq jours, au terme de quoi le vigneron a sulfité à 10 g. « De cette manière, les lies sont saines. Je ne risque aucun départ en malo sur la cuve et cela évite les notes de réduit », indique-t-il. Les lies ont alors été réintégrées au vin dans une petite cuve inox de 20 hl. François Koch a effectué trois batonnages, espacés d'un mois, avec une hélice motorisée, afin d’apporter du gras et de la longueur à sa cuvée. En mai, il l’a filtrée sur plaque, pour une mise en bouteilles en juin. Selon le vigneron, ce grand cru vient d’atteindre sa pleine maturité, car « le terroir de Muenchberg exprime mieux sa minéralité et sa complexité au bout de trois ou quatre ans de vieillissement ».

voir plus clair

Riesling Muenchberg 2009

AOC alsace grand cru

CÉPAGE riesling

SOL grès roses volcaniques

DENSITÉ 5 000 pieds/hectare

RENDEMENT 50 hl/ha

VENDANGES manuelles

PRESSURAGE à plateaux

DÉBOURBAGE enzymage et froid

LEVURAGE Vitilevure KD

ÉLEVAGE en cuve sur lies

VOLUME DE LA CUVÉE 20 hectolitres

CIRCUITS DE COMMERCIALISATION 90 % aux particuliers (caveau, salons), le reste à l’export et chez des cavistes

PRIX DÉPART CAVEAU 25 euros HT

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole