Aller au contenu principal

Tutiac construit sa marque

Pour faire la différence dans un univers toujours plus concurrentiel, la coopérative girondine Les vignerons de Tutiac investit dans le marketing pour se construire une vraie marque.

gamme Tutiac coopérative bordelaise
Sur les étiquettes de la gamme lancée par Tutiac, la marque prend le pas sur le nom des appellations.
© C. Gerbod

Armée de son nom Tutiac et de son slogan « Tout Bordeaux », la coopérative Les Vignerons de Tutiac passe à l’offensive marketing dans les rayons vins des grandes surfaces. Objectif : se construire une marque forte pour mieux se vendre et être « désirée en rayon », résume Eric Henaux, le directeur général de Tutiac.

 

La marque prend le pas sur l’appellation

Tutiac a fait appel à l’agence spécialisée Made in Mouse pour définir les contours de sa marque à travers une identité visuelle et des valeurs. La déclinaison de la stratégie se traduit par une gamme d’une quinzaine de références. Sur les étiquettes, Tutiac prend le pas sur le nom de l’appellation en s’affichant au-dessus et en gros caractères. Une mise en vedette de la marque que la coopérative estime pionnière au sein des coopératives bordelaises.

 

Simplifier les repères

Pour Eric Henaux, la marque peut fournir un repère aux consommateurs qui en manquent dans un rayon où les choix se font vite. La démarche vise donc aussi à simplifier l’offre alors que les nouvelles générations connaissent peu les subtilités des appellations et des classements.

Pas de château sur l’étiquette, mais l’allure des produits reste classique avec le choix de bouteilles gravées et d'une identité visuelle en noir et blanc façon gravure, sur laquelle figure une gabarre tirée par des hirondelles.  Selon Tutiac, la bouteille gravée contribue à améliorer la qualité perçue et à rassurer le consommateur. « Elle va véhiculer plus de valeur », estime Eric Henaux.

 

Des vins d’entrée et de moyenne gamme

Les bouteilles en appellations bordeaux blanc, rosé et rouge, blaye-côtes-de-bordeaux, côtes-de-bourg, fronsac, médoc et sauternes seront vendues entre 4,90 euros et moins de 14 euros. S’y ajoutent 6 références de bibs.  Soucieuse de se positionner sur le thème de la naturalité, la marque propose 2 vins bio dont un sans soufre, ainsi qu’un vin issu de la démarche « zéro résidus de pesticides » portée par le collectif Nouveaux Champs auquel adhère Tutiac.

Les produits seront mis en rayon à partir du 1er janvier 2020. L’objectif est de dépasser le million de bouteilles d’ici 3 ans. Avec ses 700 vignerons coopérateurs, Tutiac produit aujourd'hui 40 millions de bouteilles par an.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les vendeurs de phyto ne peuvent officiellement plus vous conseiller depuis le 1er janvier
Désormais la loi interdit aux fournisseurs de produits phytosanitaires de jouer le rôle de conseil tel qu'il existait jusqu'à…
L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
Cédric Moussé ne manque pas d'expliquer sa démarche lorsqu'il reçoit des clients au caveau. © J.-C. Gutner
Limiter son empreinte carbone à la vigne et au chai
Vigneron à Cuisles, dans la Marne, Cédric Moussé a intégré dans sa stratégie d’entreprise la modération de l’impact de sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole