Aller au contenu principal

Surgreffer pour gagner du temps

Vigneron sur 10 ha en Alsace à Ingersheim, Vincent Fleith a opté à plusieurs reprises pour la technique de surgreffage pour faire évoluer l'encépagement de son domaine. Des choix qui lui ont permis de résoudre des problèmes agronomiques et commerciaux.

Vincent et Brigitte Fleith, vignerons à Ingersheim, en Alsace, ont fait le choix de surgreffer pour réorienter plus rapidement leur production vers des cépages plus porteurs.  © Domaine Fleith
Vincent et Brigitte Fleith, vignerons à Ingersheim, en Alsace, ont fait le choix de surgreffer pour réorienter plus rapidement leur production vers des cépages plus porteurs.
© Domaine Fleith

Vincent Fleith a découvert la technique de surgreffage en Californie, en 1994, alors qu’il travaillait dans un domaine viticole. Après avoir repris le domaine familial en 1996, il a expérimenté cette solution en 2000 pour résoudre un problème agronomique sur une parcelle de 25 ares. « C’était du riesling qui ne mûrissait pas du fait d’une mauvaise adéquation entre le cépage tardif, le sol, et le porte-greffe tardif ». Plutôt que de se résoudre à récolter des petits degrés, il a décidé de surgreffer du cépage auxerrois, plus précoce. « J’en fais du crémant. » Il a travaillé avec Marc Birebent, de Worldwine Vineyard, dont il avait croisé le frère en Californie. Cette solution était aussi en phase avec son orientation vers la bio et la biodynamie, avec la préoccupation d’avoir la meilleure synergie possible entre la vigne et son environnement et son intérêt pour des greffes alternatives à l’omega.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Sud-Ouest : la grêle ravage les vignes
La grêle est tombée sur environ 3 000 hectares en Gironde et Dordogne le 2 juin. Elle a également saccagé des zones des Landes et…
Le tressage de la vigne est une opération longue et minutieuse, consistant à entremêler les tiges entre elles afin d'éviter tout rognage.
Le non-rognage de la vigne, qualitatif mais chronophage
Les vignerons qui viennent au tressage ou à l’enroulement de la vigne le font pour diverses raisons. Respect du végétal, qualité…
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Canicule 2022 : les bons réflexes à adopter pour les travaux dans les vignes
A la veille de l’arrivée officielle de l’été, le thermomètre s’affole et la vague de chaleur s’étend sur le territoire. Cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole