Aller au contenu principal

Surgreffer pour adapter l’encépagement lors d’une installation

Au Château Cazebonne, Jean-Baptiste Duquesne construit sa stratégie de marque autour du renouveau des cépages historiques de Bordeaux. Grâce au surgreffage, il va pouvoir produire ses premières cuvées à partir de cépages oubliés seulement trois ans après l’acquisition du Château.

En deux récoltes, il est possible de produire des raisins de grande qualité à partir de plants surgreffés © J.-B. Dequesne
En deux récoltes, il est possible de produire des raisins de grande qualité à partir de plants surgreffés
© J.-B. Dequesne

Lorsqu’il reprend les rênes du Château Cazebonne fin 2016, Jean-Baptiste Duquesne imagine de suite un domaine qui s’attacherait à remettre au goût du jour les cépages historiques du vignoble bordelais. « Ma rencontre avec Robert Plageoles vigneron dans le Gaillacois en 1997, a été une révélation. C’est là que j’ai compris qu’il y avait en France une diversité de cépages énorme quand on ne se réduit pas seulement à ceux autorisés dans les appellations », explique Jean-Baptiste Duquesne. Peu après le rachat du Château Cazebonne, il se lance dans une véritable chasse aux cépages oubliés. « Je cherche tous ceux dont il est fait mention dans les ouvrages qui parlent du vignoble bordelais au cours des siècles passés », expose-t-il. Ceci, y compris si la mention n’est pas valorisante pour le cépage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Phytos : les modalités de séparation entre la vente et le conseil enfin précisées
Issu de la loi Egalim du 30 octobre 2018, le principe de séparation de la vente et du conseil à l’utilisation des produits…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Dans la mesure du possible, les stations météos doivent être placées à des distances d'au moins deux fois la hauteur de l'obstacle le plus proche. © Sencrop
Comment s’équiper  en stations météorologiques? 
Gel, irrigation, maladies… Les stations météorologiques connectées et les outils d’aide à la décision qui les accompagnent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole