Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Sort du bail rural en cas de décès du preneur

Le décès du preneur à bail rural n’entraîne pas une résiliation automatique mais le sort du bail varie selon la qualité des héritiers, l’existence éventuelle d’un copreneur ou la mise à disposition du bail au profit d’une société. Revue des différentes situations.

Le bail se poursuit avec les ayants droit du preneur à bail s'ils font preuve d'une participation à l'exploitation antérieure au décès.
© J.-C. Gutner

Le bail se transmet au profit des héritiers

L’article L. 411-34 du Code rural et de la pêche maritime (CRPM) prévoit qu’en cas de décès du preneur, le bail continue au profit de son conjoint, du partenaire avec lequel il est lié par un pacte civil de solidarité, de ses ascendants et de ses descendants participant à l’exploitation ou y ayant participé effectivement au cours des cinq années antérieures au décès. En cas de désaccord, le tribunal paritaire des baux ruraux tranche.

Si les ayants droit du preneur souhaitent demander la résiliation du bail, ils doivent le faire dans les six mois à compter du décès de leur auteur.

En l’absence d’héritier respectant les conditions prévues par le CRPM, le bailleur a le droit de provoquer la résiliation du bail dans les six mois à compter du jour où le décès du preneur est porté à sa connaissance, sans qu’une validation par le tribunal soit nécessaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
gestion d'une exploitation
[ Covid-19 ] Quelles mesures de soutien activer pour son entreprise viti-vinicole ?
Le gouvernement a mis en place des mesures d’urgence, dont certaines vont s’appliquer pendant plusieurs mois. Le point sur ces…
[Covid-19] La MSA rappelle les mesures sanitaires pour pouvoir travailler dans l’agriculture en se protégeant contre le coronavirus

Si le ministre de l'agriculture appelle les citoyens à venir travailler dans les champs malgré le confinement, ce n'est pas…

[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole