Aller au contenu principal
Font Size

S’adapter à la végétation grâce aux capteurs

À ultrasons ou optiques, les capteurs permettent de donner des informations sur le feuillage. Ouvrant la voie à une pulvérisation de précision qui s’arrête quand il le faut, voire qui module les doses en fonction.

 © Smart Guided System
Les capteurs Lidar oermettent de modéliser la vigne. La machine peut ainsi savoir où se trouvent les feuilles et quelle est la densité du feuillage, et ainsi commander l'ouverture des buses en fonction de ces informations.
© Smart Guided System

Il n’est pas imaginable pour un opérateur de devoir couper la pulvérisation lorsqu’il manque des plants sur la rangée d’un côté ou de réguler la dose si le feuillage est moins dense. Cependant, l’arrivée de nouvelles technologies, capteurs en tête, pourrait aider à lutter contre les déperditions dues à ces aléas dans la végétation. C’est d’ailleurs ce que propose dès cette année l’entreprise Diimotion, aussi connue pour ses prototypes d’injection directe. La start-up a lancé un kit de coupure automatique de la pulvérisation à installer sur un pulvérisateur existant. « C’est tout simple, explique Xavier Cassassolles, fondateur de Diimotion. S’il y a des feuilles devant la buse ça pulvérise. S’il n’y en a pas ça ne pulvérise pas ! » Ce kit comprend capteurs à ultrasons, électrovannes, bloc hydraulique et électronique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole