Aller au contenu principal

Adapter la pulvérisation à la végétation grâce aux capteurs

À ultrasons ou optiques, les capteurs permettent de donner des informations sur le feuillage. Ouvrant la voie à une pulvérisation de précision qui s’arrête quand il le faut, voire qui module les doses en fonction.

 © Smart Guided System
Les capteurs Lidar oermettent de modéliser la vigne. La machine peut ainsi savoir où se trouvent les feuilles et quelle est la densité du feuillage, et ainsi commander l'ouverture des buses en fonction de ces informations.
© Smart Guided System

Il n’est pas imaginable pour un opérateur de devoir couper la pulvérisation lorsqu’il manque des plants sur la rangée d’un côté ou de réguler la dose si le feuillage est moins dense. Cependant, l’arrivée de nouvelles technologies, capteurs en tête, pourrait aider à lutter contre les déperditions dues à ces aléas dans la végétation. C’est d’ailleurs ce que propose dès cette année l’entreprise Diimotion, aussi connue pour ses prototypes d’injection directe. La start-up a lancé un kit de coupure automatique de la pulvérisation à installer sur un pulvérisateur existant. « C’est tout simple, explique Xavier Cassassolles, fondateur de Diimotion. S’il y a des feuilles devant la buse ça pulvérise. S’il n’y en a pas ça ne pulvérise pas ! » Ce kit comprend capteurs à ultrasons, électrovannes, bloc hydraulique et électronique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Georges Paire a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la gauche afin de contrebalancer le poids de sa prétailleuse située sur un mât à l'avant droite.
[Astuce] « J’ai créé une masse déportée sur la gauche du tracteur pour faire un contrepoids à la prétailleuse avant droite »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais dans la Loire, a réalisé une masse en béton de 400 kg déportée sur la…
L'Agile d'Alpego propose un recentrage automatique, qui permet de travailler au plus près du rang.
[VIDEO] - Les fraises interceps pour mulcher et désherber les vignes
Travaillant au pied du rang, les fraises interceps font leur retour et suscitent la curiosité des viticulteurs.
Sud-Ouest : la grêle ravage les vignes
La grêle est tombée sur environ 3 000 hectares en Gironde et Dordogne le 2 juin. Elle a également saccagé des zones des Landes et…
Le tressage de la vigne est une opération longue et minutieuse, consistant à entremêler les tiges entre elles afin d'éviter tout rognage.
Le non-rognage de la vigne, qualitatif mais chronophage
Les vignerons qui viennent au tressage ou à l’enroulement de la vigne le font pour diverses raisons. Respect du végétal, qualité…
Vigne touchée par la grêle dans le Médoc
Orages dans le Sud-Ouest : les vignes du Médoc meurtries par la grêle
Après la vague de chaleur, de violents orages ont touché le Sud-Ouest de la France, et en particulier la Gironde, de Bordeaux à…
Canicule 2022 : les bons réflexes à adopter pour les travaux dans les vignes
A la veille de l’arrivée officielle de l’été, le thermomètre s’affole et la vague de chaleur s’étend sur le territoire. Cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole