Aller au contenu principal

Resoilutions propose un composteur étudié pour l’agriculture régénérative

Le Resoiler est un matériel connecté qui permet de réussir son compost, pour les thés ou extraits, à chaque fois.

Le Resoiler est un bac compartimenté servant à faire les composts pour l'agriculture régénérative. La température et l'humidité sont analysées en permanence grâce à des sondes.
Le Resoiler est un bac compartimenté servant à faire les composts pour l'agriculture régénérative. La température et l'humidité sont analysées en permanence grâce à des sondes.
© X. Delbecque

La jeune entreprise allemande Resoilutions propose à ceux qui souhaitent se lancer dans l’agriculture régénérative une solution pour automatiser la production de compost. Le Resoiler est une sorte de palox en polyéthylène alimentaire, un bac compartimenté en trois dans lequel on charge les éléments à composter selon une recette fournie par l’entreprise en fonction de son terroir. Ce composteur particulier comprend une ventilation passive, des sondes de suivi de température et d’humidité, ainsi qu’une petite résistance permettant à la matière de ne pas trop descendre en température en hiver. Une connexion Bluetooth permet de recevoir les données et d’avoir des alertes en cas d’anomalie, comme un emballement de la température.

Une maturation de huit mois avant utilisation

Après huit mois de maturation, le substrat est utilisable à hauteur de 4 kg/ha, pour réaliser des thés ou extraits de compost, ou encore pour de l’enrobage de semences. « Il n’a pas une vocation de fertilisant mais d’inoculant », explique Juan de la Serna chez Resoilutions. La particularité de ce compost est de ne pas être retourné pour garder intact des hyphes de champignons. Ainsi sa composition est davantage fongique que bactérienne. « Le Resoiler permet de gagner du temps en réussissant un bon compost du premier coup, et de le répliquer à chaque fois de façon identique », assure la firme. Conçu sur des principes low-tech et une logique long terme, ce matériel est commercialisé quelques milliers d'euros.

Les plus lus

Le Skiterre se compose de deux grands skis qui assurent le contrôle de la profondeur et de la position de la lame.
« Le Skiterre, un outil intercep simple et productif »
Vignerons en Anjou, Nicolas et Christophe Moron se sont équipés d’un outil de travail du sol intercep Skiterre.
Vigneron plantant une nouvelle parcelle avec des pieds de Pinot noir dans la vallee de la Marne en AOC Champagne.Droit de plantation.
Quand FranceAgriMer exaspère les viticulteurs

FranceAgriMer joue un rôle essentiel dans l’attribution des aides. Face aux dossiers chronophages, aux contrôles…

Pellenc - Un robot à chenilles dans les vignes

Pellenc dévoile un robot à chenilles pour les vignes, le RX-20.

Chargement d'un camion citerne de la coopérative viticole CRVC (Coopérative régionale des vins de Champagne) enlèvement d'une cuvée chez un vigneron adhérent durant les ...
Vin en vrac acheté à prix abusivement bas : que peut changer la condamnation de deux négociants bordelais

En pleine crise viticole, un jugement se basant en partie sur un article issu de la loi Egalim vient de condamner deux…

Taille de la vigne avec le sécateur électrique viticole sans fil Mage Sam 25, fonctionnant avec batterie au Li-ion, à Mâcon, dans les vignes du Vitilab, en octobre 2022
Lutte contre le gel : « Il faut réserver la taille tardive aux parcelles viticoles les plus gélives et pas trop chétives »

Benjamin Bois, chercheur à l’institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot, en Bourgogne, a travaillé sur la taille…

Eco-Dyn exposait un prototype de restructuration des sols viticoles sur le Sival 2024.
Un outil pour restructurer les sols viticoles compactés
L’entreprise ligérienne spécialisée dans les matériels biodynamiques et l’agriculture de régénération planche sur un outil…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole