Aller au contenu principal

Quad, le petit véhicule qui monte en viticulture

Les quads peuvent être un véritable atout pour rentrer dans les vignes lors de campagnes pluvieuses, pour limiter les tassements du sol ou encore pour gagner du temps. Focus sur ce véhicule qui a de nombreuses cordes à son arc.

Les quads permettent d'intervenir dans la vigne même lorsque les conditions sont difficiles.
Les quads permettent d'intervenir dans la vigne même lorsque les conditions sont difficiles.
© Vignobles Guillot

Les quads ressemblent à un véritable couteau suisse. Sécaillage, complantation et entretien des complants, épandage d’engrais ou d’antilimace, broyage, poudrage, suivi maturité, transport de matériels divers et de personnels dans les vignes, vendanges manuelles, visites œnotouristiques sont autant d’opérations que l’on peut réaliser avec ces véhicules.

Mais les viticulteurs que nous sommes allés rencontrer ont surtout insisté sur le rôle majeur de ces engins lors de campagnes phytosanitaires compliquées. Même après des averses généreuses et des sols détrempés, les quads permettent de pénétrer dans les vignes pour protéger la récolte. Leur faible poids et leur praticité sont aussi deux points mis en avant par les vignerons.

Difficile d’effectuer tous les traitements au quad

Pour autant, il est nécessaire de bien réfléchir son achat en amont, car, comme le montre le tableau, l’offre en quads professionnels agricoles et carénés est plutôt vaste. Pour Pierre Dufaure, conseiller en agroéquipement à la chambre d’agriculture régionale Nouvelle-Aquitaine, la première chose à faire avant tout achat est de vérifier si le véhicule peut passer entre les rangs. « C’est bon pour les vignes à plus de 1,50 mètre, expose-t-il. Pour les vignes en 1,50 mètre, il faudra partir sur des quads étroitisés, ou avec les carters coupés. Et en dessous de 1,50 mètre, ce sera très compliqué. »

Seconde étape : réfléchir aux travaux que l’on souhaite effectuer avec. « Je déconseille de réaliser tous les traitements au quad, met en garde le conseiller. Il faut être équipé d’un masque ventilé et d’une combinaison ; il fait vite très chaud dedans. » Il recommande de conserver le quad en pulvérisation dans un usage « pompier », ou pour passer des produits sans AMM, comme des tisanes.

Pour des opérations « gourmandes », viser 400 cm3 minimum

Une fois les tâches du quad déterminées, il convient de choisir sa cylindrée. Pierre Dufaure estime que pour des opérations nécessitant de la puissance et/ou en coteaux, 400 cm3 est un minimum. Sur des terrains sableux et plats, et en complantation, sécaillage ou contrôle maturité, on peut partir sur de plus petites cylindrées. Au niveau de la motricité, le choix dépendra également du terrain et des travaux. Mais de manière générale, « le quad est là pour intervenir en conditions difficiles, remarque Pierre Dufaure. Donc à moins d’être sur un terrain parfaitement plat et de ne faire que des opérations peu énergivores, mieux vaut partir sur un quatre roues motrices. » Enfin, en cas de traitements, la présence de vitesses réglables est un réel atout.

Découvrez les autres articles de notre dossier quad : 

Quad, le petit véhicule qui monte en viticulture

« En viticulture, le quad est complémentaire du tracteur »

« J’ai pu passer dans les vignes détrempées sans abîmer les sols »

« Le quad a été pour moi une solution économique à l'installation »

Un porte-outil pour quad, pour en faire plus dans les vignes

Trente-neuf quads adaptés à la vigne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vinitech-Sifel - 23 nouveautés découvertes lors de la prévisite !
Les stands sont presque tous achevés prêts à accueillir les visiteurs du Vinitech-Sifel. Petite prévisite du salon du côté des…
Preview image for the video "Kubota - La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés adopte un pont avant suspendu".
VIDÉO Kubota - La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés adopte un pont avant suspendu
Kubota a dévoilé au Sima ses nouvelles gammes de tracteurs spécialisés.
Broyeur, épandeur, pulvérisateur... Guillaume Guiroux est équipé pour réaliser quasiment tous les travaux de la vigne au quad.
« Le quad a été pour moi une solution économique à l'installation »
Dans le Var, Guillaume Guiroux s’est lancé dans la viticulture sans tracteur, un choix économique et agronomique. Aujourd’hui…
John Deere lance une nouvelle gamme de tracteurs spécialisés haut de gamme.
John Deere - Des tracteurs spécialisés jusqu'à 136 chevaux
John Deere présente une gamme de tracteurs pour vignes larges made in Mexique.
RVI300_GEL_RTECH_NIV3
R-Tech - Un bon tuyau pour lutter contre le gel des vignes
La société bourguignonne R-Tech commercialise depuis peu une gaine chauffante pour lutter contre le gel.
Le groupe arrachage planche sur le financement de l'opération. Il y aurait besoin d'une enveloppe d'environ 100 millions d'euros.
Le groupe de travail arrachage des vignes est sur les rails
Un groupe de travail planche sur le financement de l’arrachage des vignes via le Feader.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole