Aller au contenu principal

AOC
L´Inao veut simplifier l´offre

Le Comité national de l´Inao opte pour une simplification de l´offre des vins AOC en créant deux catégories : les vins ayant un lien fort au terroir et les autres.


D´un côté les vins " plaisirs ", de l´autre, les vins " part de rêve ". Ainsi en a décidé le Comité national de l´Inao. L´objectif étant de " répondre aux attentes du marché et des consommateurs et d´ouvrir de nouvelles perspectives à l´ensemble des producteurs ". Les vins " part de rêve " encore appelés AOC devront répondre à des critères stricts de production relatifs à un lien fort au terroir. " Il s´agit des vins jouissant actuellement d´une forte valeur ajoutée ", précise l´Inao. Un cahier des charges type fixant les conditions de production a minima à respecter pour intégrer cette catégorie va être défini. Les vins " plaisir " ou AO pourront utiliser de nouvelles technologies, recourir aux copeaux s´ils le souhaitent, afin d´accroître leur compétitivité. Cette réforme s´inscrit dans la rénovation de l´ensemble de la filière française, s´empresse de préciser l´Inao et devra faire l´objet d´une concertation notamment avec les producteurs de vins de pays.
Fusionner les AO et les vins de pays
Car la question bien évidemment se pose : pourra-t-on encore faire la différence entre une AO et un vin de pays ? Et d´aucuns de prôner la fusion de ces deux catégories. Le tout étant peut-être de trouver un nom à cette nouvelle catégorie de vins issue de cette fusion qui ne froisse ni les uns, ni les autres. Mais certains pensent que cette réflexion sur une nouvelle segmentation de l´offre française n´a pas vraiment lieu d´être alors que l´Union Européenne planche sur une réforme de l´OCM qui risque de remettre tout à plat en matière de segmentation.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La matériel de désherbage développé par la société Zasso fonctionne en envoyant un courant électrique à travers les plantes.
Bilan d’une saison de désherbage électrique en vigne
Sylvain Philip, vigneron gardois, a investi en février dans l’un des tout premiers matériels de désherbage électrique intercep de…
La nouvelle gamme de tracteurs spécialisés T4 culmine désormais à 120 ch.
New Holland – La nouvelle génération de tracteurs spécialisés atteint 120 ch
La nouvelle génération de tracteurs spécialisés New Holland T4 V/N/F a été dévoilée au Sitevi.
[VIDEO] " Le désherbage électrique intercep m'a permis de venir à bout de l'érigeron "
Nous avons suivi pendant toute la saison 2021 l'outil de désherbage électrique intercep de Zasso, acquis par Sylvain Philip au…
Les nouveaux tracteurs Claas Nexos bénéficient d'un plancher plat.
Claas - Le nouveau Nexos culmine à 120 ch
Claas dévoile son nouveau tracteur spécialisé Nexos.
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône« J'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
[TAILLE DE LA VIGNE] « Malgré le gel, j'ai atteint les rendements avec une taille en avril »
Benjamin Passot, vigneron à Vauxrenard, dans le Rhône, a repris une parcelle non-taillée en avril 2021. Elle a gelé comme ses…
Le gobelet palissé avec juste deux releveurs permet d'adapter le haut de la vigne aux conditions du millésime. Port retombant en cas de sécheresse, rognage en cas d'humidité.
[TAILLE DE LA VIGNE] « J’adapte mes gobelets palissés selon la météo »
Flavien Nicolas, vigneron à Cairanne, dans le Vaucluse, a planté des vignes en gobelet avec deux fils releveurs, pour s'adapter…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole