Aller au contenu principal

[Salon de l'agriculture] Les vignerons du Beaujolais unis pour faire découvrir leurs vins

Pour un voyage oenotouristique en Beaujolais sans quitter Paris, direction le Hall 3 B 089 du salon de l’agriculture. Sur le stand Beaujonomie by Beaujolais, les viticulteurs eux-mêmes font déguster 12 appellations beaujolaises et parlent de leurs terroirs.

Une équipe de vignerons du Beaujolais anime chaque jour le stand Beaujonomie by Beaujolais au salon de l'agriculture, dans le hall 3 consacré aux régions de France.
© Inter Beaujolais

Ils sont 33 viticulteurs à monter à Paris et à se relayer pendant les 9 jours du salon de l'agriculture (du 22 février au 1er mars), à la rencontre du grand public, sur le stand Beaujonomie by Beaujolais (H3 B089). « C’est le deal, quand un viticulteur s’engage sur le salon, il s’engage à venir 2 ou 3 jours présenter ses vins et ceux de l’ensemble des 12 appellations », explique Nathalie Chuzeville, directrice de l’ODG des crus du Beaujolais, et co-organisatrice de l’opération. Ce contact direct est apprécié par les visiteurs tout autant que par les viticulteurs, souligne la directrice.

Une vitrine pour représenter l’ensemble des productions régionales

Avec une fréquentation de plus de 600 000 personnes sur 9 jours, le salon de l’agriculture est un lieu de rencontre avec le grand public que les vins du Beaujolais investissent depuis 2018. « Ici, les visiteurs viennent se promener et découvrir les richesses de chaque région comme on se déplace sur une carte de France. Ce n’est pas le même public que celui d’un salon des vins », explique Nathalie Chuzeville. C’est pour intéresser ces visiteurs, curieux mais pas spécialistes de vin, que le Beaujolais a organisé son stand de 70 m2. L’opération se prépare depuis le mois d’avril dernier.

Sur l’espace dégustation, les vignerons, reconnaissables à leur polo vert anis, font découvrir 62 cuvées, présélectionnées afin de représenter les 12 appellations. Juste à côté, un restaurant de 100 m2, baptisé « Le Bistrot », cuisine des plats du Beaujolais et du Lyonnais avec des produits locaux (entrecôte, andouillette, quenelles…). Ce sont aussi les vignerons qui y servent les vins proposés à la carte.

Pour une photo souvenir, Destination Beaujolais permet aux visiteurs de poser devant différents paysages du vignoble. « Nous nous sommes rendus compte que beaucoup de gens ne s’imaginent pas que nos paysages sont vallonnés », constate Nathalie Chuzeville.

Faire découvrir la diversité des vins 

« L’objectif n’est pas commercial. Il est de rendre les viticulteurs fiers de leur travail et de leur région, de leur donner envie de rencontrer le grand public et de redonner la vraie image du Beaujolais, explique la directrice. L’esprit collectif fait boule de neige. Les vignerons aiment l’ambiance qui s’en dégage et nous avons plus de volontaires chaque année ».

Issus de 30 domaines et 2 caves coopératives, les 33 viticulteurs ont à leur disposition un stock de 3150 bouteilles et de 5 000 verres pour faire déguster avec modération et explications. Au delà des beaujolais, beaujolais-villages et des 10 crus, la diversité des vins est soulignée par une sélection spéciale d’une douzaine de cuvées de millésimes antérieurs à 2017, d’une seule parcelle ou encore d’une méthode de vinification particulière.

Les visiteurs conquis peuvent repartir avec la liste des vins proposés, cocher leurs favoris et décider d’en commander par la suite sur le site www.vins-du-beaujolais.com.

Lire aussi : Beaujolais, une nouvelle hiérarchisation à trois niveaux

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole