Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[Salon de l'agriculture] Les vignerons du Beaujolais unis pour faire découvrir leurs vins

Pour un voyage oenotouristique en Beaujolais sans quitter Paris, direction le Hall 3 B 089 du salon de l’agriculture. Sur le stand Beaujonomie by Beaujolais, les viticulteurs eux-mêmes font déguster 12 appellations beaujolaises et parlent de leurs terroirs.

Une équipe de vignerons du Beaujolais anime chaque jour le stand Beaujonomie by Beaujolais au salon de l'agriculture, dans le hall 3 consacré aux régions de France.
© Inter Beaujolais

Ils sont 33 viticulteurs à monter à Paris et à se relayer pendant les 9 jours du salon de l'agriculture (du 22 février au 1er mars), à la rencontre du grand public, sur le stand Beaujonomie by Beaujolais (H3 B089). « C’est le deal, quand un viticulteur s’engage sur le salon, il s’engage à venir 2 ou 3 jours présenter ses vins et ceux de l’ensemble des 12 appellations », explique Nathalie Chuzeville, directrice de l’ODG des crus du Beaujolais, et co-organisatrice de l’opération. Ce contact direct est apprécié par les visiteurs tout autant que par les viticulteurs, souligne la directrice.

Une vitrine pour représenter l’ensemble des productions régionales

Avec une fréquentation de plus de 600 000 personnes sur 9 jours, le salon de l’agriculture est un lieu de rencontre avec le grand public que les vins du Beaujolais investissent depuis 2018. « Ici, les visiteurs viennent se promener et découvrir les richesses de chaque région comme on se déplace sur une carte de France. Ce n’est pas le même public que celui d’un salon des vins », explique Nathalie Chuzeville. C’est pour intéresser ces visiteurs, curieux mais pas spécialistes de vin, que le Beaujolais a organisé son stand de 70 m2. L’opération se prépare depuis le mois d’avril dernier.

Sur l’espace dégustation, les vignerons, reconnaissables à leur polo vert anis, font découvrir 62 cuvées, présélectionnées afin de représenter les 12 appellations. Juste à côté, un restaurant de 100 m2, baptisé « Le Bistrot », cuisine des plats du Beaujolais et du Lyonnais avec des produits locaux (entrecôte, andouillette, quenelles…). Ce sont aussi les vignerons qui y servent les vins proposés à la carte.

Pour une photo souvenir, Destination Beaujolais permet aux visiteurs de poser devant différents paysages du vignoble. « Nous nous sommes rendus compte que beaucoup de gens ne s’imaginent pas que nos paysages sont vallonnés », constate Nathalie Chuzeville.

Faire découvrir la diversité des vins 

« L’objectif n’est pas commercial. Il est de rendre les viticulteurs fiers de leur travail et de leur région, de leur donner envie de rencontrer le grand public et de redonner la vraie image du Beaujolais, explique la directrice. L’esprit collectif fait boule de neige. Les vignerons aiment l’ambiance qui s’en dégage et nous avons plus de volontaires chaque année ».

Issus de 30 domaines et 2 caves coopératives, les 33 viticulteurs ont à leur disposition un stock de 3150 bouteilles et de 5 000 verres pour faire déguster avec modération et explications. Au delà des beaujolais, beaujolais-villages et des 10 crus, la diversité des vins est soulignée par une sélection spéciale d’une douzaine de cuvées de millésimes antérieurs à 2017, d’une seule parcelle ou encore d’une méthode de vinification particulière.

Les visiteurs conquis peuvent repartir avec la liste des vins proposés, cocher leurs favoris et décider d’en commander par la suite sur le site www.vins-du-beaujolais.com.

Lire aussi : Beaujolais, une nouvelle hiérarchisation à trois niveaux

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Les Français boivent davantage de vin pendant le confinement
L'Association européenne des économistes du vin (EuAWE) et la Chaire Vins et Spiritueux de l’INSEEC U ont mené une enquête auprès…
La viticulture française obtient des mesures d'aides spécifiques
Le gouvernement a dévoilé lundi 11 mai une première série de mesures d’aides à la filière viticole gravement touchée par la crise…
La suspension du pont avant s'ajuste au poids sur l'avant du tracteur de manière à conserver le maximum de course, en montée comme en descente. © Deutz-Fahr
Le pont avant suspendu apporte confort et sécurité
Ces dernières années, l’offre optionnelle en pont avant suspendu s’est généralisée dans les catalogues de la majorité des…
La nouaison approche : sortez les machines à vendanger !
En Nouvelle-Zélande, le domaine Villa Maria fait un passage de machine à vendanger peu après la floraison. Cela permet de faire…
Le nombre de vignerons en biodynamie croit de plus de 10% par an. Les deux marques qui se proposent pour certifier la démarche offrent quelques différences. Leur fusion n'est pas envisagée pour l'instant. © J.-C. Gutner/Archives
Viticulture en biodynamie : une démarche, deux marques
La biodynamie a le vent en poupe depuis quelques années. Les vignerons qui veulent s’engager dans la démarche ont le choix entre…
Le gouvernement débloque 30 M€ pour accompagner la mise en place des ZNT
Un fonds national doté d’un budget de 30 millions d’euros va prochainement être débloqué pour soutenir les investissements des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole