Aller au contenu principal

Les lames d’air améliorent et confinent la pulvérisation

Offrant un gabarit intermédiaire entre le face par face et les panneaux récupérateurs, les systèmes de pulvérisation avec confinement par lames d’air s’annoncent prometteurs en termes de réduction de la dérive.

Selon l'orientation des buses, le jet est projeté ou porté par une lame d'air. Le débit de la lame d'air arrière peut être réduit pour éviter d'essuyer le produit appliqué sur les feuilles.   © Inrae
Selon l'orientation des buses, le jet est projeté ou porté par une lame d'air. Le débit de la lame d'air arrière peut être réduit pour éviter d'essuyer le produit appliqué sur les feuilles.
© Inrae

« La première source de dérive, c’est la turbulence », explique Vincent de Rudnicki, ingénieur de recherches au laboratoire de biotechnologie de l’environnement à l’Inrae (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). De ce constat, est né Bliss, un prototype de pulvérisateur exploitant l’effet Coanda (sur lequel s’appuie l’aéronautique pour faire voler ses avions) pour confiner les gouttes de produits phytosanitaires au sein d’un tunnel. Tout le compartiment de pulvérisation est entouré de lames d’air soufflant jusqu’à 65 m/s (234 km/h), à l’avant, à l’arrière, sur le dessus, en dessous et sur les côtés. Le seul endroit où il y a de la turbulence, c’est à la confrontation des lames d’air qui se font face, au cœur de la vigne, là où les mouvements d’air tourbillonnants trouvent toute leur pertinence.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Des essais de désherbage électrique prometteurs
Un prototype de l’outil de désherbage électrique intercep XPower a été testé cette année à Gaillac par l’IFV, sur toute la saison…
Au-delà de 10 % d'amadou dans le cep, la vigne exprime des symptômes d'esca. Les ceps atteints changent de microbiote, et le champignon Fomitiporia mediterranea devient majoritaire. © X. Delbecque
Un nouvel espoir contre l’esca
Des chercheurs bordelais ont récemment découvert que l’apparition des symptômes d’esca était associée à un changement du…
Les députés ont validé le crédit d’impôt Haute valeur environnementale
Les amendements prévoyant un crédit de 2 500 euros d’impôts pour les exploitations certifiées Haute valeur environnementale (HVE…
[Vidéo] Grégoire présente la GL 6.4, une machine à vendanger compacte

Grégoire continue de renouveler ses machines à vendanger et vient de présenter le GL 6.4, qui remplace la G7.200. Cette…

Les méthodes agroécologiques seront au cœur de la mise en place des itinéraires de culture de la vigne sans produits de synthèse, ni cuivre, ni soufre. © C. Dupraz/Inra Montpellier
Vitae, un pas vers une viticulture nouvelle
Mettre au point un itinéraire technique de rupture pour se passer de produits phytosanitaires dans la culture de la vigne. C’est…
Les semoirs à dents disposent souvent de socs en T inversé. © Simtech Aitchison
Les bons outils pour implanter ses couverts
Le marché regorge de solutions de semis de couverts végétaux à sélectionner en fonction de l’état de l’enherbement en place, des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole