Aller au contenu principal

Le salon Vinapogée maintient son édition 2022

Dédié aux vins matures, le salon Vinapogée a décidé de maintenir sa sixième édition, prévue le 17 janvier 2022 à Paris, en s’imposant des conditions de dégustations inédites pour ce genre d’événements.

Les photos de l'édition 2022 de Vinapogée ne ressembleront pas à celles de l'édition 2020, tenue avant le début de la pandémie de Covid-19. Le contexte sanitaire impose une dégustation assise.
© Vinapogée

Plus qu’un salon, l’événement Vinapogée est conçu comme un acte militant pour défendre la consommation des vins à leur apogée. Tous les vins proposés à la dégustation ont au moins 10 ans d'âge.

Pour cette édition 2022, le salon se sent encore plus militant car il a décidé de se maintenir, en dépit des nombreuses contraintes impliquées par le contexte sanitaire. Sa tenue est donc confirmée pour le 17 janvier au Pavillon Dauphine à Paris.

34 domaines présents sur 35 initialement inscrits

Vinapogée indique avoir consulté au préalable les vignerons exposants, des sommeliers, cavistes et grands amateurs. 34 domaines sur 35 prévus au départ ont confirmé leur venue, se félicite David Hairion, l’organisateur. Pour cette édition 2022, 12 domaines participent pour la première fois.

Organisé tous les deux ans, Vinapogée avait pu se tenir en janvier 2020, échappant de justesse au déferlement de la Covid-19. Mais cette année, les visiteurs professionnels et amateurs dégusteront dans des conditions toutes autres.

Tables espacées et dégustation assise

Le salon s’est fixé une jauge de 400 personnes, loin du seuil actuel fixé à 2 000 personnes en intérieur. L’accès se fait uniquement sur réservation préalable sur Internet. Le passe sanitaire (et d’ici là sans doute le passe vaccinal) est bien sûr obligatoire.

Les tables de dégustation ont été agrandies et étalées avec un espace « d’un peu moins de 20 m2 par table et une distance de 3 m entre chaque table », précise Vinapogée. La dégustation se fera assise avec 6 chaises prévues par table. Le programme des ateliers-conférences est aussi maintenu avec « une jauge de 30 personnes sur 148 m2 ».

Une expérience à suivre par tous ceux qui s'interrogent sur la façon de continuer à faire déguster des vins aux professionnels, alors que la pandémie continue de sévir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

New Holland retrouve la première place du podium concernant les parts de marché des immatriculations de tracteurs spécialisés.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2021 - New Holland renoue avec la première place.
Les ventes de tracteurs vignes et vergers évoluent à la hausse et atteignent un volume élevé. New Holland récupère sa place de…
Bobard conforte sa place de leader, devant Tecnoma et Dérot.
Immatriculations des tracteurs enjambeurs 2021 - Bobard assoit sa position de leader
Après une année creuse, le marché des tracteurs enjambeurs repart à la hausse. Dans ce contexte, Bobard conforte sa suprématie.  
La baisse des capacités de production, les problèmes de transports dus au Covid et la forte pression adventice de 2021 créent des tensions sur la disponibilité du glyphosate.
Fortes tensions et hausses de prix sur le glyphosate
La production mondiale de glyphosate est en baisse et les approvisionnements de cet herbicide sont sous tension, avec des prix…
[VIDEO] Démonstration de semis sur le cavaillon de la vigne par hydroseeding
Lors d'une démonstration en octobre dernier sur son site de Tulette dans la Dôme, le groupe Perret a présenté aux viticulteurs la…
Rétrospective : les cinq vidéos qui vous ont le plus intéressés en 2021
Quelles vidéos ne fallait-il pas manquer en 2021 sur Réussir Vigne ? Top cinq de nos films les plus visionnés.
Depuis 2021, Grégoire a entrepris une réorganisation complète de son outil de production en vue d'augmenter de 50 % ses capacités.
Grégoire abat les murs pour augmenter sa production de 50 %
Derrière les murs extérieurs du site de Châteaubernard, Grégoire réorganise en profondeur son outil de production, pour le rendre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole