Aller au contenu principal

Val de Loire
Le laboratoire Lata racheté par le groupe AEB

Le groupe AEB a annoncé le développement de ses activités dans le vignoble ligérien via l'acquisition du laboratoire Lata (Laboratoire d’analyses et techniques agricoles), implanté en Indre-et-Loire.

Situé en Indre-et-Loire, le laboratoire LATA a été racheté par le groupe AEB. Il continuera d'être dirigé par son fondateur.
© AEB France

Le laboratoire Lata (Laboratoire d’analyses et techniques agricoles), implanté en Indre-et-Loire, a été acquis par le groupe AEB, basé à Brescia, en Italie. Le groupe AEB, spécialiste mondial des biotechnologies et des traitements de process en œnologie, mise sur « l’existence de fortes synergies entre les deux entreprises".

Fondé en 1987, le Lata est accrédité Cofrac et spécialisé dans les services œnologiques pour les petites et moyennes entreprises viticoles. Il restera dirigé par son fondateur, Marc Gary, « pour assurer la continuité », indique le communiqué d’AEB.

Ancien directeur général d’Univitis, Nicolas Helstroffer, devient « Country manager » avec mission notamment de la structurer et réorganiser AEB France, la filiale hexagonale du groupe. Par rachat ou « joint venture », le groupe était déjà implanté en Alsace, Bourgogne, Jura et Champagne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
Éric Moëc, ingénieur œnologue chez Badet Clément, réserve la bioprotection aux raisins vendangés à la main. Il s'agit des raisins issus d'un domaine que la Maison de négoce possède en propre.  © J. Gravé
La bioprotection, indissociable des itinéraires de vinification sans sulfites ?
Les levures non-Saccharomyces, ou bioprotection, sont presque systématiquement prescrites dans les itinéraires sans sulfites.…
La viticulture bio progresse fortement dans 4 régions en 2020
Si en 2020, la viticulture bio a progressé en surface de 22% par rapport à 2019, elle le doit à un essor particulièrement marqué…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole