Aller au contenu principal
Font Size

A la page
Le désir du vin à la conquête du monde

Une histoire de passion

Le désir du vin à la conquête du monde Editions Fayard. 332 pages  25 euros
Le désir du vin à la conquête du monde Editions Fayard. 332 pages 25 euros
© DR

L'histoire a commencé il y a sept millénaires, quelque part les hautes terres du Croissant fertile. Et elle ne semble pas prête de s'arrêter, si l'on en croit Jean-Robert Pitte, auteur du Désir du vin à la conquête du monde. Ces dernières décennies, on a bien vu apparaître des vins industriels de cépage , conséquence sans doute des bouleversements géographiques qu'a connu ce breuvage. Mais, pour Jean-Robert Pitte, le triomphe des vins de terroirs sur ces pâles copies est inscrit. Parce qu'ils constituent un rempart contre l'uniformité à laquelle semble nous contraindre la mondialisation. « Le plaisir de boire du bon vin va décupler dans les années à venir. Les amateurs curieux ne savent déjà plus où donner des papilles ».  Cet amour du vin serait même en mesure de rapprocher les hommes, car il aide à mieux comprendre l'Autre et l'Ailleurs. « C'est en cela qu'il œuvre en faveur de la paix entre les peuples. Tout amateur qui découvre la complexité unique du bon vin qui vient de quelque part rengaine ses idées reçues sur l'étranger ».

Relais de l'humanité à l'au-delà

Avec une telle puissance d'évocation, parce qu'il fait rêver, procure de la joie et même de l'espérance « y compris celle d'en boire toujours au paradis lorsque cela est interdit dans ce bas monde, le vin a été et est encore éminemment religieux, reliant l'humanité à l'au-delà. Boisson des dieux, boisson des rois, don du Ciel, signe de l'Alliance, le vin est même un soit devenu Dieu vivant.  Cela se passait à Jérusalem, il y a plus de deux mille ans. C'est ainsi que l'on découvre dans ce livre qu'aucun autre élément ou bien terrestre n'a jamais joui d'un tel statut. « Mieux on le boit, plus on y découvre de richesses, plus on est invité à respecter la beauté de notre planète et des talents humains qui s'y déploient ». Et si le vin tout simplement, nous aidait à aimer notre pauvre condition d'être humain avec gaîté. Voilà qui ne serait pas la moindre de ses vertus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole