Aller au contenu principal

A la page
Le désir du vin à la conquête du monde

Une histoire de passion

Le désir du vin à la conquête du monde Editions Fayard. 332 pages  25 euros
Le désir du vin à la conquête du monde Editions Fayard. 332 pages 25 euros
© DR

L'histoire a commencé il y a sept millénaires, quelque part les hautes terres du Croissant fertile. Et elle ne semble pas prête de s'arrêter, si l'on en croit Jean-Robert Pitte, auteur du Désir du vin à la conquête du monde. Ces dernières décennies, on a bien vu apparaître des vins industriels de cépage , conséquence sans doute des bouleversements géographiques qu'a connu ce breuvage. Mais, pour Jean-Robert Pitte, le triomphe des vins de terroirs sur ces pâles copies est inscrit. Parce qu'ils constituent un rempart contre l'uniformité à laquelle semble nous contraindre la mondialisation. « Le plaisir de boire du bon vin va décupler dans les années à venir. Les amateurs curieux ne savent déjà plus où donner des papilles ».  Cet amour du vin serait même en mesure de rapprocher les hommes, car il aide à mieux comprendre l'Autre et l'Ailleurs. « C'est en cela qu'il œuvre en faveur de la paix entre les peuples. Tout amateur qui découvre la complexité unique du bon vin qui vient de quelque part rengaine ses idées reçues sur l'étranger ».

Relais de l'humanité à l'au-delà

Avec une telle puissance d'évocation, parce qu'il fait rêver, procure de la joie et même de l'espérance « y compris celle d'en boire toujours au paradis lorsque cela est interdit dans ce bas monde, le vin a été et est encore éminemment religieux, reliant l'humanité à l'au-delà. Boisson des dieux, boisson des rois, don du Ciel, signe de l'Alliance, le vin est même un soit devenu Dieu vivant.  Cela se passait à Jérusalem, il y a plus de deux mille ans. C'est ainsi que l'on découvre dans ce livre qu'aucun autre élément ou bien terrestre n'a jamais joui d'un tel statut. « Mieux on le boit, plus on y découvre de richesses, plus on est invité à respecter la beauté de notre planète et des talents humains qui s'y déploient ». Et si le vin tout simplement, nous aidait à aimer notre pauvre condition d'être humain avec gaîté. Voilà qui ne serait pas la moindre de ses vertus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
20 millions d'euros alloués aux préfets pour aider les exploitations sinistrées par le gel
Un fonds d’urgence doté de 20 millions d’euros est mis à disposition des préfets de département. Il s’inscrit dans le cadre du…
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt dans l'Entre-deux-mer, a réduit ses IFT de 30% en dix ans en actionnant plusieurs leviers. © J.Gravé
IFT: « Je suis sorti de l’état d’esprit où il fallait surprotéger la vigne »
Philippe Ducourt, responsable des vignobles Ducourt, a rejoint le réseau ferme Dephy-Est Gironde en 2012. Il a depuis réduit ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole