Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La conversion à la viticulture biologique doit s'anticiper sur tous les plans

La conversion au bio est plus ou moins facile et coûteuse en fonction des exploitations. Le passage à l’agriculture biologique doit s’anticiper, aussi bien d’un point de vue technique que commercial.

L'évolution en amont des pratiques culturales relatives au travail du sol est un critère majeur de réussite de la conversion.  © L.Vimond
L'évolution en amont des pratiques culturales relatives au travail du sol est un critère majeur de réussite de la conversion.
© L.Vimond

Nombreux sont les viticulteurs qui hésitent à se convertir à l’agriculture biologique. La crainte d’une augmentation des coûts de productions plane, la question de la valorisation se pose. « La conversion au bio n’est pas pertinente à tous les coups », jette d’entrée Julien Thiery, chef du service viticulture à la chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales. Dans son département, il a étudié la question en réalisant des audits de positionnement sur des exploitations. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le surcoût de production n’est pas très conséquent. L’ingénieur l’estime entre 200 et 300 euros par hectare. « Il y a certes plus de passages de tracteur en bio, mais il y a moins de coûts d’intrants, ce qui équilibre un peu la balance », constate-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
Le label bio s’exporte
À l’export, le label bio européen est reconnu dans la plupart des pays importateurs de vin avec toutefois quelques subtilités.
Vignette
Des souches de levures économes en énergie
Des essais italiens montrent qu’avec des souches de levure adaptées, on peut obtenir des vins blancs tout aussi aromatiques en…
Vignette
[INFOGRAPHIE] Les ventes de barriques continuent leur progression
La Fédération des Tonneliers de France a dévoilé les résultats de son activité pour l’année 2018. Le chiffre d’affaires s’établit…
Vignette
Thierry Julien, président de France Vin Bio : "Il ne faut pas accepter de brader nos vins"
A la tête de France Vin Bio, l’association nationale interprofessionnelle des vins bio, Thierry Julien considère que la…
Vignette
Un tracteur spécialisé dernier cri
Fabien et Laurent Marie, viticulteurs et entrepreneurs en Charente-Maritime, ont pris en main deux tracteurs à transmission à…
Vignette
La filière vin boycotte le conseil spécialisé vin de FranceAgriMer
Les représentants de la filière vins, réunis le 16 octobre pour le Conseil spécialisé vin de FranceAgriMer, ont quitté la salle…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole