Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

La cellule Recherche Innovation Transfert formée par l'Acta, l'APCA et l'Inrae veut monter en puissance

Issue de la collaboration de l’Acta, de l’APCA et de l’Inrae, la cellule Recherche innovation transfert (RIT) a dressé son bilan 2019 lors du dernier Salon de l’agriculture. Elle a aussi dévoilé un programme 2020 ambitieux.

Au Salon de l'agriculture, Sébastien Windsor, président de l'APCA (à droite) et Philippe Mauguin, président de l'Inrae (à gauche), ont présenté le premier bilan de la cellule de transfert de l'innovation qu'ils ont constituée avec l'Acta. © C. Gerbod
Au Salon de l'agriculture, Sébastien Windsor, président de l'APCA (à droite) et Philippe Mauguin, président de l'Inrae (à gauche), ont présenté le premier bilan de la cellule de transfert de l'innovation qu'ils ont constituée avec l'Acta.
© C. Gerbod

Constituée il y a un an, la cellule Recherche innovation transfert (RIT) a pour vocation d’accélérer la diffusion de connaissances « actionnables » sur les problématiques prioritaires de l’agriculture. Elle s’est rodée sur le sujet de la sortie du glyphosate en constituant le Centre de ressources glyphosate/herbicides accessible sur la plate-forme ecophytopic.fr.

La méthodologie consiste à recenser les connaissances disponibles, à mobiliser des experts, à synthétiser et mettre en forme sous une diversité de formats (articles, fiches techniques, exemples, vidéos…).

La promotion de l’outil fait aussi partie du défi. Pour son année 1, la cellule a mis en ligne 65 ressources, consultées par 10 000 utilisateurs avec plus de 36 000 pages visitées. Plus de 350 acteurs du conseil ont été informés de cette nouvelle ressource, via notamment de la participation à différents événements type journées techniques ou salons.

Quatre nouveaux chantiers s’ajoutent en 2020

Pour les productions végétales, un chantier sur la gestion de l’enherbement et la réduction des herbicides inclura notamment des trajectoires d’agriculture de conservation des sols se passant de glyphosate.

Un chantier sera spécifiquement consacré aux alternatives au cuivre en viticulture.

Le troisième sujet s’attaquera à l’introduction des plantes de services.

Le thème du changement climatique a aussi été évoqué. L’identification et la diffusion de pratiques culturales qui permettent de s’y adapter sont aussi jugé prioritaire.

« Nous devons commencer à imaginer la massification. Il ne faut pas s’arrêter au transfert aux techniciens », a estimé Sébastien Windsor, président de l’APCA, en évoquant la territorialisation de la cellule pour être au plus près du terrain, donc des agriculteurs.

A lire aussi : Un nouveau cap donné pour la recherche publique

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] Le Gouvernement dévoile 4 mesures pour soutenir les entreprises exportatrices
Pour faire face au ralentissement de l’économie lié à la pandémie de coronavirus, le gouvernement a mis en place un plan d’…
gestion d'une exploitation
[ Covid-19 ] Quelles mesures de soutien activer pour son entreprise viti-vinicole ?
Le gouvernement a mis en place des mesures d’urgence, dont certaines vont s’appliquer pendant plusieurs mois. Le point sur ces…
[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole